29.09.2011

Clôture du Congrès de Bordeaux

En clôture du 72e Congrès du Mouvement Hlm, à Bordeaux, Thierry Repentin a réaffirmé la volonté du logement social de résister au sentiment d’impuissance qui gagne le pays, d’agir pour le logement abordable et de proposer des solutions dans le débat public des prochains mois.

C’est devant 4 500 congressistes réunis à Bordeaux,  que Thierry Repentin a réaffirmé la mobilisation du Mouvement Hlm dans la « formidable mission qui est la sienne : donner un toit à nos concitoyens ».

Désengagement financier de l’Etat, chute vertigineuse des aides à la pierre (de 800 millions d’euros en 2008 à 300 millions en 2011), fragilisation du Livret A, arrêt de la distribution de l’éco-prêt, … le Mouvement Hlm se sent déconsidéré.

Mais dans ce monde instable où la précarité progresse, le Mouvement Hlm résiste, agit et propose.

  • Il construit : plus de 88 000 nouveaux logements ont été financés en 2010 et 91 000 demandes de financement ont été déposées en 2011.
  • Il rénove : près de 21 000 reconstructions en 2011 (Anru).
  • Enfin, il a investi plus de 27 milliards d’euros dans 500 quartiers en rénovation urbaine, soit 60 % du coût total des opérations.
  • Par delà, il contribue à l'accession sociale à la propriété (16 200 ménages en 2010).

Le Mouvement Hlm propose des solutions sur les financements, sur le droit au logement et sur la régulation des prix, au plus près des besoins.

«Il faut mettre en place une fiscalité incitative, une grande loi foncière et engager un travail sur la transparence des attributions. Il y a aussi urgence à rétablir l’éco-prêt, à déployer un nouveau programme de rénovation urbaine (Anru 2) et, plus généralement, à vite retrouver les conditions d’un partenariat efficace entre le Mouvement Hlm et l’Etat pour porter ensemble une ambition et des réponses », a déclaré Thierry Repentin.

En générant plus d’un million d’emplois non délocalisables pour une activité portant sur 135 000 logements en 2010, le logement social est un investissement d’avenir pour le développement local.

Thierry Repentin a rappelé que les Français plébiscitent le logement social : « Ils sont persuadés de son utilité pour eux et pour leurs enfants ».  Il s’est félicité que logement soit désormais l’un des principaux sujets d’un grand rendez-vous avec le pays comme en témoigne la présence de personnalités politiques de premier plan sur le Congrès. Les Français attendent qu’il ait une place essentielle dans le débat démocratique en 2012.

Thierry Repentin a réaffirmé enfin que « les solutions du Mouvement Hlm sont nombreuses et justes, elles seront efficaces parce qu’elles sont celles de tout le Mouvement, un mouvement uni et mobilisé ».