26.06.2014

Conseil d’administration de la CGLLS : de fortes inquiétudes mais des avancées concrètes

À l’occasion du Conseil d’administration de la Caisse de garantie du logement locatif social (CGLLS) qui s’est tenu ce mercredi 25 juin, Alain Cacheux, président de la CGLLS, a pris position concernant le projet de prélèvement sur les fonds de la CGLLS étudié par l’État dans le projet de loi de finances rectificative : « Je proteste contre la perspective d’un nouveau prélèvement de 50 millions d’euros sur les fonds de la CGLLS, constitués exclusivement des cotisations payées chaque année par les organismes Hlm. Je juge que ce retour d’un prélèvement sur la trésorerie des bailleurs sociaux serait un message extrêmement négatif adressé à ces derniers dans une période de crise où l’État leur demande de jouer leur rôle contra-cyclique en produisant davantage de logements sociaux pour répondre ainsi aux besoins de nos concitoyens et soutenir l’industrie de la construction. »

Par ailleurs, le président Alain Cacheux s’est félicité de l’adoption à l’unanimité de la délibération fixant les grandes règles de fonctionnement du nouveau fonds de soutien à l’innovation crée par la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur). « Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les organismes de logement social et je me félicite du rôle moteur joué par l’Union sociale pour l’habitat dans la mise en place de ce fonds, en lien avec les services de l’État et la direction de la CGLLS. Il sera un levier essentiel pour encourager et soutenir l’innovation, la modernisation et la professionnalisation du secteur Hlm. »

Enfin, le Conseil d’administration a acté deux avancées concrètes : la création d’un groupe de travail de préparation du budget 2015 de la CGLLS et surtout le vote des conventions de la CGLLS avec les associations de locataires pour 2014.

Sur ce dernier point, Alain Cacheux souligne : « Les administrateurs de l’Union sociale pour l’habitat ont soutenu l’octroi d’un bonus à chaque association pour lui permettre d’organiser plus efficacement les élections de locataires qui auront lieu en cette fin d’année. Cette délibération votée par le conseil d’administration est le témoignage que le Mouvement Hlm soutient les associations qui sont nos partenaires indispensables. »