31.01.2017

L'Union appelle à faire du logement un thème prioritaire de la campagne électorale

L'Union sociale pour l'habitat appelle, comme la Fondation Abbé Pierre, à faire de la question du logement un thème prioritaire de la campagne électorale

Avec 220.000 logements sociaux attribués chaque année à des ménages se situant en dessous du seuil de pauvreté sur un total de 450.000 attributions, les organismes Hlm ne peuvent que constater et regretter la paupérisation d'une part croissante de la population et son impact sur la question du logement. L'Union sociale pour l'habitat a alerté sur cette situation très préoccupante lors de ses derniers Congrès.

Malgré le financement de 130.000 nouveaux logements sociaux (locatifs et en accession) par an au cours des dernières années, le nombre de demandeurs (environ 1.9 million), notamment dans les zones tendues, ne cesse de croître. Les deux tiers des ménages reconnus DALO sont ainsi en Île-de-France, région dans laquelle les organismes Hlm enregistrent plus de 600.000 demandes, pour 30.000 nouvelles constructions de logements sociaux chaque année (dont un quart de logements dits « très sociaux »). Le Mouvement Hlm appelle donc les pouvoirs publics à prendre la mesure de la situation, en donnant aux organismes Hlm les moyens d'agir et en incitant fortement les communes ne respectant pas le seuil légal de 25% de logements sociaux à respecter la loi.

Pour Jean-Louis Dumont, président de l'Union sociale pour l'habitat : « Nous prenons notre part dans la lutte contre le mal-logement. C'est, historiquement et philosophiquement, l'une des missions du Mouvement Hlm, et l'engagement des organismes Hlm est total. Nous entendons, comme le fait aujourd'hui la Fondation Abbé Pierre, faire en sorte que la campagne électorale qui s'ouvre ne fasse pas l'impasse sur la question du logement. »