16.02.2017

L'Union appelle l'État à faire des QPV une priorité de sa politique budgétaire

L'Union sociale pour l'habitat se réjouit de la visite du Président de la République à Rennes, et appelle l'État à faire de la rénovation urbaine une priorité de sa politique budgétaire.

L'Union sociale pour l'habitat a organisé le 17 janvier dernier un colloque intitulé « Place à nos quartiers », regrettant la perte de dynamique de la politique de rénovation urbaine ces dernières années, et alertant sur l'absence de cette question dans le débat électoral en cours. Plus largement se pose la question de l'égalité d'accès aux services publics par des populations touchées par le chômage : sûreté, transports, école de la réussite…
 
La visite du Président de la République, François Hollande, dans le quartier de Maurepas-Gayeulles à Rennes, où a eu lieu une présentation du projet de rénovation urbaine et une rencontre des membres du conseil de quartier, est un signal positif, attendu par le Mouvement Hlm. Rappelons qu'un quart du parc Hlm est directement concerné par la politique de la ville.
 
Pour Jean-Louis Dumont, président de l'Union sociale pour l'habitat : « Cette visite est d'abord une preuve de l'intérêt et une marque de reconnaissance destinées à l'ensemble des personnes qui s'investissent dans le devenir des quartiers, qu'il s'agisse des habitants, des collectivités locales, du secteur associatif et des personnels des organismes Hlm. L'État, par la présence de son plus haut représentant en la personne du Président de la République, témoigne de son intérêt pour cette question de la rénovation urbaine. J'appelle maintenant l'État, en cohérence avec la volonté politique affichée, à prendre la mesure des enjeux budgétaires, en faisant de la rénovation urbaine une priorité de sa politique budgétaire. »