18.04.2013

L'Union engagée pour la politique européenne de cohésion sociale 2014-2020

Le 16 avril dernier, l’Union sociale pour l’habitat et la Fédération nationale des associations régionales d’organismes d’habitat social ont dressé le bilan des premières années de mobilisation des fonds de cohésion sociale dans la politique européenne de lutte contre les changements climatiques.

Le 16 avril dernier, l’Union sociale pour l’habitat et la Fédération nationale des associations régionales d’organismes d’habitat social, ont réuni à Paris les organismes Hlm en présence de représentants de la Commission européenne, de la Datar et de l'Association des Régions de France, pour faire le bilan des premières années de mobilisation des fonds de cohésion sociale dans la politique européenne de lutte contre les changements climatiques. Un rendez-vous important qui a permis aux participants de proposer des voies d’actions à l’Union européenne pour la période 2014-2020.

Jean-Louis Dumont, Président de l’Union sociale pour l’habitat, a tenu à rappeler que : « A l’heure où l’on reproche parfois à l’Union européenne son éloignement des réalités locales, l'Europe, en investissant dans le logement social, peut contribuer à retrouver la confiance des citoyens européens en agissant pour l'amélioration de leurs conditions de vie. Quand près de 60 000 ménages à revenus modestes ont bénéficié d'une rénovation thermique de leur logement grâce à la mobilisation du Feder dans plus de 500 projets d'organismes Hlm, c’est du concret ! ».

M. Dumont a également précisé l’effet de levier important des fonds de cohésion en termes d’emplois et la grande responsabilité des organismes Hlm qui ont su les mobiliser à bon escient : « 230 millions d'euros investis par le Feder, ont permis en bout de chaîne de générer près d'1,2 milliard d'euros d'investissement dans les régions et créé 17 000 emplois dans les territoires ».

Dans le cadre de la concertation nationale sur la prochaine période de programmation 2014-2020, l'Union sociale pour l'habitat propose de poursuivre l'effort en matière de rénovation thermique des logements sociaux, mais également de promouvoir d'autres mesures-phares telles que l'accès au logement des personnes défavorisées et les projets intégrés de rénovation urbaine, comme le prévoient les nouveaux règlements du Feder et du Fond social européen, en cours d'adoption à Bruxelles.

« Le Mouvement Hlm contribuera activement à la concertation nationale sur la future politique de cohésion et à la préparation des programmes opérationnels en région » a déclaré Jean-Louis Dumont en remettant à José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, un rapport sur l'évaluation de l’implication des organismes Hlm dans le plan européen de relance économique de la Commission européenne et de son volet relatif à la rénovation thermique des logements sociaux.

Pour plus d’information : http://union-habitat.eu/?article219