21.07.2015

L'Union réagit à l'annonce de la baisse du taux de rémunération du Livret A

L’Union sociale pour l’habitat rappelle que la baisse du taux de rémunération du Livret A est une mesure d’adaptation logique à la faible inflation et appelle l’État à ne pas se désengager du financement du logement social

L’Union sociale pour l’habitat se satisfait de la baisse du taux de rémunération du Livret A, annoncée par le Gouvernent lundi 20 juillet. Elle rappelle que cette baisse est une mesure d’adaptation logique à la faible inflation. Elle était attendue depuis plusieurs mois par le Mouvement Hlm afin de ne pas compromettre les règles d’équilibre du financement des opérations de logement social. À ce titre, elle n’aura aucun effet immédiat sur les moyens financiers mis à la disposition du Mouvement Hlm pour la production de logements sociaux.

L’Union alerte sur le fait que cette baisse de la rémunération du Livret A ne doit pas avoir pour contrepartie une diminution des aides à la pierre essentielles à la construction de logements sociaux et, par ailleurs, elle ne partage pas l’estimation faite par le Gouvernement d’un gain, pour le secteur du logement social, de 300 millions d’euros.

Selon Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat, « cette baisse du taux de rémunération du Livret A était attendue par les organismes Hlm. Elle ne doit pas être le prétexte d’un désengagement de l’État ». Par ailleurs, Jean-Louis Dumont souligne que « seule la baisse du taux de commissionnement des banques répercutée sur les conditions de financement des organismes Hlm apporterait une capacité d’investissement supplémentaire aux organismes Hlm ».