Congrès 2014 27.10.2014

Les 7 principes directeurs pour un plan logement Outre-mer

Face aux besoins criants dans les territoires ultramarins, George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, a présenté, dans le cadre du 75e Congrès de l'Union sociale pour l'habitat, les sept priorités de son "ambition pour l'habitat Outre-mer".

Résidence Hlm au Lamentin en Guadeloupe - DR Société Pontoise d'Hlm
  1. Développer l’offre de logements sociaux autour de la construction neuve
  • pérennisation des concours budgétaires de l’État ;
  • stabilisation du cadre fiscal issu de la Loi de finances 2014 en faveur de l’investissement dans le logement social Outre-mer ;
  • recherche d’un placement sous « SIEG » afin d’obtenir le déplafonnement des aides accordées à ce secteur : la commission européenne est saisie ;
  • développement de mécanismes innovants de financement dans les départements d'outre-mer et les collectivités d'outre-mer.
  1. Encourager la réhabilitation du parc social
  • pérennisation des concours budgétaires de l’État ;
  • engagement d’une réflexion sur la possibilité d’un accompagnement fiscal adapté des opérations de réhabilitation.
  1. Développer les parcours logement et l’accession sociale à la propriété 
  • recentrer l’accession très sociale à la propriété financée par le Ministère des Outre-mer sur les publics les plus prioritaires ;
  • adapter les financements (PTZ et PSLA) aux contraintes et à la réalité des ressources des ménages ultramarins afin d’encourager l’offre d’accession sociale et très sociale.
  1. Lutter contre l’habitat indigne
  • accompagner la montée en puissance de la loi relative aux quartiers d'habitat informel et à la lutte contre l'habitat indigne ;
  • inscrire la lutte contre l’habitat indigne et informel Outre-mer au cœur de la nouvelle géographie prioritaire, pilotée par la Secrétaire d’État à la Ville Myriam El Khomri ;
  • garantir une bonne articulation de l’intervention de l’Anah, de l’Anru, des collectivités et des bailleurs.
  1. Libérer et aménager le foncier nécessaire à la construction de logements
  • encourager la reconstitution des titres de propriété ;
  • définir des stratégies locales de mobilisation du foncier public de l’État ;
  • développer des stratégies de maîtrise foncière permettant de constituer des réserves à moindre coût pour l’habitat et les équipements publics ;
  • mieux assurer l’aménagement des réserves foncière ;
  • améliorer les outils juridiques de lutte contre la spéculation foncières ;
  • mobiliser les fonds européens au service de l’aménagement foncier.
  1. Maîtriser les coûts de production des logements sociaux neufs
  • mettre en œuvre la simplification, la réglementation et des normes pour contenir les coûts de construction ;
  • expérimenter de nouveaux modes constructifs et encourager le recours aux filières locales pour maîtriser les coûts de construction.
  1. Engager la transition énergétique dans le secteur du bâtiment
  • adapter les paramètres du crédit d’impôt développement durable aux besoins propres à l’Outre-mer ;
  • mobiliser les dispositifs publics d’intervention et de financement en faveur de l’efficacité énergétique des bâtiments.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Ministère des Outre-mer

 

Cet article est extrait du n°999 d’Actualités habitat dédié au Congrès de Lyon 2014.

Vous pouvez en consulter le sommaire sur le Centre de ressources et vous abonner.