Rénovation urbaine 25.08.2015

Alain Cacheux : "Le NPNRU doit faire de la mixité sociale son cheval de bataille"

Alain Cacheux, président de la FOPH, vice-président de l'Union chargé des quartiers, souligne les principaux enjeux du NPNRU. L’équation financière, ardue, devra néanmoins permettre ce que le 1er programme n’a que timidement réussi : changer la sociologie des quartiers et y amener de la mixité.

Alain Cacheux FOPH/Lionel Pages

Le Mouvement Hlm s’est réjoui fin 2014 du lancement du NPNRU. Quels sont les enjeux de cette nouvelle étape ?

Alain Cacheux : Ce nouveau plan est attendu pour effectivement poursuivre le renouvellement urbain des quartiers prioritaires. Mais les habitants de ces quartiers attendent aussi des améliorations de leur situation socioéconomique, qui dépend de décisions nationales et de contexte économique auquel le NPNRU peut contribuer. C’est pour moi l’autre enjeu majeur de ce NPNRU.

Le premier programme avait deux priorités : la mixité sociale et le développement durable. Des objectifs à poursuivre dans le NPNRU ?

A. C. : Oui, bien sûr ! La principale insuffisance du premier programme concerne la mixité sociale. Peu de quartiers ont vu leur sociologie évoluer. Le règlement de l’ANRU prévoit d’ailleurs que les reconstructions devront se faire hors site. C’est un des outils pour répondre à cet objectif. Cependant, j’attire l’attention sur les difficultés là où la coopération intercommunale est encore fragile. Le développement durable, lui, est parfaitement intégré par les organismes Hlm. Ils en sont les pionniers et les principaux promoteurs.

Financièrement, ce programme vous paraît-il réaliste ?

A. C. : C’est la question essentielle !  Et la source de nos principales inquiétudes. Car le règlement financier de l'ANRU est plus strict, les moyens des collectivités en baisse sensible et les organismes ne sont pas en capacité de refaire l'effort exceptionnel réalisé dans le premier programme. Pour les organismes concernés, il y a aussi la réhabilitation thermique du patrimoine hors PRU et le développement d’une offre nouvelle abondante, notamment pour promouvoir la mixité sociale !

Cette interview est extraite du Rapport annuel 2014-2015 de l'Union sociale pour l'habitat.