01.06.2015

Les Hlm face à la décroissance économique et démographique de certains territoires

L’Union sociale pour l’habitat organise, le 23 juin prochain, au Creusot, sa première conférence nationale consacrée au thème de l’habitat social et des territoires en décroissance économique et démographique.
 
Sur ces territoires, souvent ceux des bourgs, des petites et des moyennes villes, les Hlm ont accompagné pendant les "Trente glorieuses" le développement industriel du pays. Progressivement, avec la mondialisation de l’économie, sur ces sites, l’activité a régressé et des phénomènes de vacance dans l’habitat sont apparus. Depuis maintenant près des dix ans, la désindustrialisation du pays a, plus qu’ailleurs, frappé ces territoires. Le chômage y est plus fort que dans les grandes zones urbaines ou les métropoles, qui s’en sortent mieux parce qu’elles disposent des infrastructures, des grandes écoles, des universités… et recréent des emplois dans des secteurs d’activité innovants.
 
Pendant la même période, les politiques publiques stratégiques de planification et d’aménagement du territoire se sont affaiblies du fait de la négligence ou de la volonté de l’État. Une France à deux vitesses apparait. Celle qui peine, se sent oubliée, imagine mal l’avenir, et celle des grandes zones urbaines, des métropoles qui voit qu’elle s’adapte.
 
S’agissant du logement social, les efforts publics ont davantage porté sur la production en zone tendue et sur la rénovation urbaine des quartiers. Les territoires en décroissance ont fait l’objet de bien moins d’attentions. La disparition de la PALULOS, par exemple, a particulièrement pénalisé, sur ces territoires, le patrimoine social et ses habitants.
 
La conférence du Creusot veut aborder ces sujets. Cette conférence est un point de départ. L’Union sociale pour l’habitat entend à cette occasion affirmer la volonté des organismes d’être au service de la cohésion territoriale du pays et rappeler que la politique publique du logement  comme les autres politiques publiques qui lui sont proches (éducation, transports,…) doit être au service de ce projet. Prenons bien la mesure de ce qui est en jeu. L’émergence des grandes régions, celle des métropoles offre une perspective mobilisatrice. Cette perspective n’a de sens et de possibilité de réussite que si elle entraine le territoire national dans son ensemble. Nous, Mouvement Hlm, nous le savons parce que nous sommes plus de 700 organismes présents partout.

Frédéric Paul
Délégué général de l'Union sociale pour l'habitat