Yannick Borde : "Entre 340 et 500 M€ pour lutter contre la précarité énergétique"

Interrogé sur l’action des SACICAP en faveur de la transition énergétique, Yannick Borde, président de l’Union d’économie sociale pour l’accession à la propriété, a rappelé les moyens financiers engagés par le biais des "Missions sociales" pour lutter contre la précarité énergétique.

Yannick Borde, président de l'Union d'économie sociale pour l'accession à la propriété

Que prévoient les SACICAP (Sociétés anonymes coopératives d’intérêt collectif pour l’accession à la propriété) pour lutter contre la précarité énergétique ?

Yannick Borde : La convention signée avec l’État comporte un volet « Missions sociales » qui intègre l’enjeu de la lutte contre la précarité énergétique auprès des propriétaires occupants et copropriétaires modestes au sein de quartiers en difficulté. Une enveloppe comprise entre 340 et 500 millions d’euros sera consacrée à ce volet, dont 140 à 200 millions d’euros exclusivement dédiés au Plan national de lutte contre la précarité énergétique (programme « Habiter Mieux »). Cet engagement permettra d’octroyer environ 10 000 financements par an sous forme d’avances ou de prêts sans intérêt. La même convention comporte un volet « opérationnel » avec la construction de 25 000 logements, dont 19 000 déjà initiés, dans le cadre de la politique nationale d’accession sociale à la propriété.

Les SACICAP sont-elles parties prenantes de la qualité environnementale ?

Y. B. : Au-delà des préoccupations énergétiques, une politique volontariste est menée pour intégrer toutes les dimensions de la qualité environnementale dans l’activité de maîtrise d’ouvrage et de gestion immobilière : maîtrise des consommations d’eau, chantiers propres et collecte sélective des déchets ménagers, utilisation de matériaux écologiques et sains, maîtrise de l’étalement urbain, sans oublier la sensibilisation des collaborateurs et des ménages au développement durable et le recrutement, le cas échéant, de profils spécifiques pour accompagner ces missions.

Cette interview est extraite du Rapport annuel 2014-2015 de l'Union sociale pour l'habitat.