Les analyses et les prises de positions de personnalités du Mouvement Hlm et d’experts des questions de logement.
18.06.2013

Michel Wieviorka, sociologue reconnu, directeur d'Etudes à l'EHESS, nous livre son analyse sur l'image des Hlm et sur la nécessaire séparation à introduire entre le logement lui-même et les problèmes qui entourent les banlieues.

28.08.2015

Marie-Noëlle Lienemann, présidente de la FNSCHLM, martèle l’importance de la production de logement abordable pour contrecarrer l’insécurité sociale grandissante du monde contemporain. Les Hlm œuvrent quotidiennement pour le logement pour tous mais doivent pouvoir compter sur un État investi.

02.07.2014

La Fédération des OPH présente, lors du Solar Decathlon, 8 projets qui font de la prise en compte de l’habitant le meilleur moteur de l’innovation en faveur de la maîtrise de l’énergie. Interview avec Laurent Goyard, son directeur général, sur la dynamique d'innovation de ces entreprises publiques.

12.04.2012

« Habiter mieux, bien vivre ensemble » n’est pas une mince ambition. C’est cependant une aspiration collective et citoyenne, un enjeu essentiel de notre société. C’est aussi un cap, qui guide l’action quotidienne du Mouvement Hlm.

19.02.2015

Avec la réforme territoriale, les organismes vont devoir s’adapter et la Fédération nationale des Associations régionales d'organismes d'habitat social (FNAR) a la responsabilité de les accompagner.

17.07.2013

Annie Guillemot, maire de Bron, ancienne présidente du Conseil Social, revient sur le problème du logement des jeunes soulevé à l’occasion du Congrès de Strasbourg en 2010. Le constat est celui d'une absence de politique dédiée pour ce public pourtant dépositaire de notre avenir.

31.08.2015

Interrogé sur l’action des SACICAP en faveur de la transition énergétique, Yannick Borde, président de l’Union d’économie sociale pour l’accession à la propriété, a rappelé les moyens financiers engagés par le biais des "Missions sociales" pour lutter contre la précarité énergétique.

14.09.2016

Renoncer à démolir dans un certain nombre de quartiers massivement et à reconstruire en compensation, là où il y a peu de logements sociaux, reviendrait à abandonner la mixité urbaine et sociale en tant que composante centrale du pacte républicain.

Pages