Point de vue 07.07.2015

Interview de Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des Dépôts

Nommé en mai 2014 directeur général de la Caisse des Dépôts, Pierre-René Lemas, 63 ans, ancien secrétaire général de l'Élysée, est entré en mode offensif. Réformer la "vieille dame" de la rue de Lille est "un exercice qui demande beaucoup de détermination et d'investissement", selon lui.

Dans une interview au JDD, Pierre-René Lemas livre ses premières annonces, notamment en termes de logement.

D’après lui, la Caisse des Dépôts est une "belle maison qui a un potentiel considérable d'influence sur l'économie". Mais elle doit évoluer en fonction des besoins de son époque : "À la Libération, la Caisse des Dépôts et Consignations a fait de la reconstruction ; dans les années 1960, des villes nouvelles ; aujourd'hui, on doit être l'opérateur des transitions démographique, énergétique, territoriale et numérique".

Et ainsi d’annoncer qu’en matière de transition énergétique, la Caisse des Dépôts va dégager 15 milliards d'euros de financements, dont 5 milliards pour réhabiliter 60.000 logements sociaux par an, ce qui permettra de faire des économies d'énergies, de réduire les charges locatives et de remplir les carnets de commande des entreprises de BTP, contribuant ainsi à la relance de l’économie.

En matière de logement, la Caisse des Dépôts assurera la mise en chantier de 35.000 nouveaux logements accessibles aux classes moyennes, ce qui correspond à l'engagement pris par le président de la République.

Concernant le taux du Livret A, Pierre-René Lemas se dit favorable à un taux le plus bas possible pour financer le logement social. Mais il explique que l'exercice est complexe : "Il y a trente ans, quand l'inflation était à 13 % et que le Livret A rapportait 12 %, les Français pensaient qu'ils gagnaient de l'argent. Avec une inflation proche de 0 et un taux à 1 % aujourd'hui, ils pensent qu'ils sont perdants…".

Pour atteindre ces objectifs, Pierre-René Lemas indique que la Caisse des Dépôts doit investir et être présente dans les collectivités. Pour ce faire, deux nouvelles directions viennent d’être créées : la direction de l'investissement et du développement local, pour laquelle la Caisse va mobiliser 300 millions d'euros dès cette année, et la direction du réseau et des territoires.

précédentesuivante