11.06.2013

1er prix Hlm sur cour(t): Les Préjugés Anonymes

Dans le cadre de la première Semaine nationale des Hlm, l'Union sociale pour l'habitat a organisé un concours de courts-métrages, Hlm sur cour(t). 4 lauréats ont été récompensés. "Les Préjugés anonymes", film humoristique réalisé par Anne-Claire Jaulin et Sophie Galibert, a obtenu le premier prix.

Marc (Loïc Bartolini) © Les préjugés anonymes par Anne-Claire Jaulin et Sophie Galibert
Le synopsis
 
Au cercle des préjugés anonymes, on se retrouve pour parler et tenter de dépasser ses préjugés, plus ou moins farfelus : Marie a des préjugés sur les carottes, Jacques sur les myopes, Elisabeth sur les géraniums. Et puis il y a Marc, qui a des préjugés sur les Hlm...
 
L'intention
 
"Nous souhaitions depuis longtemps collaborer ensemble sur un projet qui nous tienne à cœur. En tombant sur l’intitulé du concours, nous avons pensé que ce serait l’occasion idéale pour mettre en œuvre notre souhait. Pour préparer notre dossier et l’écriture du scénario, nous sommes allées sur les liens indiqués et nous avons découvert bien des choses que nous ignorions sur les Hlm. C’est cela que nous souhaitons désormais partager au public avec notre film « Les Préjugés anonymes ». Les Préjugés anonymes, c’est le nom d’un groupe de parole où chacun vient témoigner du préjugé qu’il porte envers quelqu’un ou quelque chose. Pour montrer l’absurdité des idées reçues sur les Hlm, les membres du groupe ont eux aussi des préjugés tout à fait ridicules ou farfelus : les carottes, l’ascenseur, les myopes etc. Et puis, il y a Marc, un trentenaire plutôt anxieux, surtout depuis qu’il doit traverser une résidence Hlm pour se rendre à son travail. Tout l’enjeu du film va être de faire en sorte que Marc combatte ses préjugés et découvre véritablement ce que les Hlm signifient. Marc représente le Français moyen, avec ses préjugés et idées déformées par l’information et ce qu’on lui a appris, montré, ou énoncé. Marc représente le public que nous sommes tous, un public souvent ignorant. Voilà le point de départ. Nous allons découvrir ensemble que cette expérience le fait avancer dans son rapport à lui-même et aux autres. C’est en allant au delà des préjugés qu’on se construit soi-même."
 
Les réalisatrices
 
Sophie Galibert, née en 1984, est diplômée de l'Ecole de l'image des Gobelins, a déjà réalisé et participé à l'écriture de nombreux courts métrages primés. Anne-Claire Jaulin, née en 1987, est diplômée de l'EM Lyon, a réalisé et participé à l'écriture de plusieurs courts métrages et notamment remporté le prix du Concours Cineffable 2012.

Retrouvez le palmarès complet sur le site de la Semaine nationale des Hlm.

 

Ce concours a été rendu possible grâce au soutien de La Poste, La Banque Postale, Qualitel, GrDF et Dalkia.