Politique de l'habitat 05.04.2012 Rédigé par Francis Deplace et Dominique Dujols

Les Hlm, créateurs de valeur sur les territoires

Le logement social : un excellent retour sur investissement pour la collectivité. C’est ce que démontrent les résultats intermédiaires d’une recherche visant à identifier et à quantifier la "création de valeur " par un organisme de logement social pour un territoire.

Crédit photo Chaumont Habitat

Depuis des années, l’évaluation de la performance des organismes Hlm est basée sur des critères financiers et de gestion, ou encore sur des critères liés aux conventions d’utilité sociale (nombre de pannes d’ascenseurs, niveau de propreté des parties communes, etc.).

Ces approches, pour légitimes qu’elles soient, ne permettent ni les comparaisons entre secteurs, ni de mesurer les bénéfices apportés à la collectivité par le logement social. On tend de ce fait à mettre en avant le coût immédiat du secteur en investissement public en balance avec la recherche de réduction de la dépense publique. On oublie ainsi que la production de logements sociaux, mais aussi l'existence sur un territoire d'un patrimoine offrant des loyers modérés, apportent des avantages économiques aussi bien que sociaux beaucoup plus importants qu'il n'y paraît, et que la collectivité "en a largement pour son argent".

L’article ci-joint, co-écrit par Francis Deplace, délégué général de DELPHIS, et Dominique Dujols, conseillère spéciale pour les relations institutionnelles de l'Union sociale pour l'habitat, présente des réflexions et des pistes de travail à partir d'une recherche en cours (dont les résultats complets devraient être disponibles à l’été), suite à un appel à projet lancé en partenariat par l’Union sociale pour l’habitat, la Caisse des dépôts et son Institut CDC pour la Recherche.

Mots clés : Patrimoine , Delphis