Histoire du Mouvement Hlm 10.03.2012 Rédigé par Patrick Kamoun

Toit & Moi, une expo qui célèbre 100 ans de logement social

Jusqu’au 22 mai à Saint-Denis, une exposition retrace l’histoire du Mouvement Hlm depuis la loi Bonnevay de 1912, qui autorisa les collectivités locales à créer des habitations à bon marché (HBM).

Carte postale de la Fédération nationale des locataires illustrant la "Crise des loyers" (1910)

La loi Bonnevay du 23 décembre 1912, instituant les offices publics d’Habitations à Bon Marché (HBM), créés à l’initiative des collectivités locales, fête ses 100 ans cette année. A la Maison de la Légion d’Honneur de Saint-Denis, une belle exposition, organisée par Plaine Commune Habitat, revient sur le chemin parcouru depuis cette date fondatrice.

Modification des rapports sociaux dans l'habitat

L’intervention des collectivités territoriales dans la construction de logements sociaux, rendue possible par la loi Bonnevay, a modifié en profondeur les rapports sociaux dans l’habitat. Le locataire accède à un nouveau statut. Son existence sociale, ses besoins en équipements, ses droits et devoirs, son accès à l’espace et à l’hygiène sont alors publiquement débattus et reconnus. Avec la loi Bonnevay, le statut “inférieur” du locataire se transforme progressivement et acquiert un sens plus positif.

Hygiène, confort, intimité : la conquête de la dignité

A l’heure où les habitants de Hlm sont « mis à toutes les sauces », de statistiques en catégories (spécifiques ou non), à l’heure où certains spéculent sur ceux qu’il faudrait faire bouger ou partir, cette exposition rappelle que le logement social est une véritable conquête sociale : celle de l’hygiène, du confort et de l’intimité pour le plus grand nombre, mais aussi celle de la dignité.

L’exposition nous rappelle, si besoin était, que l’identité des Hlm est indissociable de l’histoire de la République. Que les Hlm ne sont pas des sous-logements, ni des logements de transit. Que les locataires Hlm ne sont pas des nantis ou des privilégiés et que le logement social ne représente ni un statut inférieur, ni un droit exorbitant. Que les 10 millions de personnes qui vivent en Hlm méritent le respect.

Exposition « Toit & moi, 100 ans de logement social». Jusqu'au 22 mai 2012, Salle de la Légion d'Honneur, Saint Denis (93). Site web de l'exposition : www.toitetmoi.org

Patrick Kamoun, conseiller à l’Union sociale pour l’habitat.