30 millions de logements : comment « réinventer » ce capital commun ?

A l’occasion du colloque organisé le 11 juillet 2012, l’Union sociale pour l'habitat et la Fnau ont sollicité quelques chercheurs pour contribuer à mieux identifier les évolutions qui marqueront les territoires à l’horizon 20 à 30 ans et réfléchir aux rôles que l’habitat social devra jouer.

Frédéric Gilli DR USH

Soulignant que l’essentiel des logements dans lesquels nous vivrons dans les prochaines années est déjà construit, Frédéric Gilli explore les trois marges de manœuvre dont disposent les acteurs de l’habitat pour adapter le parc de logement aux nouveaux besoins de notre société : produire plus, améliorer le parc existant et améliorer l’insertion du parc dans la ville. Selon lui, mener de front ces différents objectifs suppose de résoudre une question politique : quelles priorités fixer, quels compromis trouver, qui peut décider de ces compromis, avec quelle concertation, avec qui, à quelle échelle géographique ?

Frédéric Gilli est économiste et géographe, chercheur associé à Sciences Po (CEE).

 

 

Vidéo :