Maîtrise d'ouvrage 24.08.2012

Qui construit les Hlm ?

Chacun connaît les « offices Hlm », bailleurs de logements sociaux. Mais le parc français d’Hlm est en fait le fruit de l’engagement de plusieurs types d’acteurs : Offices publics de l’Habitat (OPH), Entreprises sociales pour l’habitat (ESH) et les sociétés coopératives Hlm.

Si l’on fait abstraction de l’activité de certains opérateurs comme les entreprises publiques locales (qui ont remplacé les SEM, société d’économie mixte), le parc locatif Hlm se distribue quasiment à parts égales (environ 2 millions de logements gérés pour chaque famille) entre les 274 OPH (Offices publics de l'habitat) et les 274 ESH (Entreprises sociales pour l'habitat), sociétés anonymes dotées de missions de service public. Les sociétés coopératives d’Hlm sont détentrices d’un nombre très réduit de logements locatifs.

La production récente, de l’ordre de 80 000 logements est portée pour environ 60 % par les ESH et 40 % par les Offices.

Les organismes Hlm sont des acteurs importants des opérations de rénovation urbaine, notamment dans des opérations de démolition/reconstruction pour environ 15 000 logements par an.

L’activité de production de logements destinés à l’accession sociale à la propriété est portée par les sociétés coopératives d’Hlm et les Sociétés anonymes d'intérêt collectif (SACICAP) mais aussi les Offices publics et les ESH, pour environ 15 000 logements annuels.