Financement 24.07.2012

1% Logement : les projets du Gouvernement mettent en danger les CIL

Les projets du ministère du Budget de mettre la main sur les fonds du 1% Logement, récoltés pas les comités interprofessionnels du logement (CIL), hypothèquent l'avenir de ceux-ci. Illustration avec Logéhab, interviewé par le journal de Saône-et-Loire.

Logéhab est l’un des comités interprofessionnels du logement (CIL) qui aide les salariés d’entreprises de son territoire dans leur parcours résidentiel. Vincent Bretin, son directeur général, interrogé par le Journal de Saône-et-Loire, qualifie la situation actuelle de grave. En effet, dans le cadre des discussions préparatoires au budget 2013, le ministère du Budget envisagerait de récupérer la totalité des fonds récoltés par les CIL, le fameux "1 % Logement".

L'Union sociale pour l'habitat s'est déjà élevée fortement contre cette perspective, qui aura des effets très concrets non seulement sur le financement du logement social, mais aussi sur les territoires. Ainsi, dans le territoire Auvergne-Bourgogne de Logéhab, cette décision supprimerait les 110 emplois du CIL mais signifierait également la fin des aides pour 19 000 personnes. Cette initiative toucherait également l’ensemble de la CIL et plongerait ce secteur dans une crise profonde.

Ce projet, ajouté à celui de fiscaliser le 1 % Logement, est en parfaite contradiction avec l’objectif fixé par le Président de la République de porter à 150 000 le nombre de logements sociaux construits chaque année et de manière plus générale à sa volonté d’ouvrir les portes à une véritable politique du logement.

précédentesuivante