Financement 14.11.2012

Accord entre le Gouvernement et Action Logement pour plus de logements sociaux

Signé lundi 12 novembre, l’accord vise à permettre la construction de 150 000 logements sociaux par an, conformément aux objectifs du Gouvernement. Le 1% Logement attend néanmoins des garanties financières.

Portant sur la période 2013-2015, cette signature prévoit une forte hausse des engagements du 1% Logement. En plus du 1,5 milliard d’euros de prêt aux organismes de logement social, 1,2 milliard d’euros seront destinés au programme de l’Agence nationale de rénovation urbaine et au budget du Fonds national d’aide au logement. 1,3 milliard d’euros seront, entre autres, consacrés aux prêts aux salariés et 200 millions à la Foncière Logement, chargée de favoriser la mixité sociale.

Au total, c’est une contribution de 4, 2 milliards d’euros par an que doit effectuer le 1% Logement. Or, ses ressources, en constante diminution, seront de 3, 2 milliards d’euros en 2013. Pour combler ce manque d’un milliard d’euros par an,  l’organisme doit contracter un prêt auprès de la Caisse des dépôts. Si la Ministre du Logement, Cécile Duflot, promet que la signature de ce prêt ne fera aucune difficulté, les responsables d’Action Logement – le nouveau nom du 1% Logement – rappellent toutefois, sur le site du Nouvel Obs, que « si ce prêt n’a pas lieu, il n’y a pas d’argent pour financer les 150 000 logements sociaux l’an prochain ».

L’UESL conteste, par ailleurs, le prélèvement actuel de l’Etat, jugé dangereux pour le modèle économique du 1% Logement.

Cécile Duflot se veut rassurante et annonce qu'elle engagera « dans un délai de deux mois un dialogue pour garantir la soutenabilité du modèle financier du 1% Logement ». Elle promet par ailleurs, d’agir pour « accroître l’efficacité » du 1% Logement dans le cadre de la grande loi sur le logement prévue pour le premier semestre de 2013.

précédentesuivante