Patrimoine 12.06.2012

Certification des logements, vers plus de simplicité et de fiabilité

L’association Qualitel a pour objectif de promouvoir la qualité de l’habitat en France. Elle réalise chaque année une étude sur la certification dans l'habitat. Le site d’information spécialiste du bâtiment batiactu.com présente les résultats du bilan 2011.

Selon un sondage réalisé par l’institut H2O, l’association Qualitel voit ses efforts pour promouvoir un habitat français de qualité récompensés. L'étude montre en effet que 170 000 logements ont engagé un processus pour obtenir une certification en 2011, soit plus de 6 % qu'en 2010. Antoine Desbarrières, directeur de Qualitel, interrogé par le site batiactu, s’en félicite : « Ce chiffre prouve que les certifications restent attrayantes pour les professionnels. Elles sont un gage de qualité technique, environnementale et de confort d'usage pour leurs bâtiments ».

Selon la même étude, les particuliers considèrent eux aussi ces certifications comme un gage de qualité. Ils sont 72 % à les trouver importantes et utiles pour se faire une idée sur la qualité du logement qu’ils envisagent d'acheter.

Cependant, les promesses de ces labels ne sont pas toujours bien tenues et Qualitel relève un certain écart entre les performances écologiques, acoustiques, thermiques annoncées et celles mesurées.

L’association a donc décidé de renforcer ses contrôles de conformités pendant les travaux et de multiplier les outils d’information du grand public (site Internet, application iPhone, ...). Elle projette d’ici à 2014 de développer un référentiel "marque unique" de certification afin de tendre vers une "simplification et une communication renforcée".

précédentesuivante