Construction de logements : le grand paradoxe

Dans le cadre de sa série sur les présidentielles 2012, le quotidien Sud Ouest a traité du "grand paradoxe du logement, un des sujets de préoccupation centraux des Français" dans son édition du 11 avril 2012.

Sud Ouest dresse un état des lieux sur l’une des questions au centre du débat présidentiel : le manque de logements en France. Un vrai paradoxe selon le quotidien. Car la décennie a vu de nombreux logements se construire grâce à différents dispositifs (le Plan national de rénovation urbaine, les aides à la pierre), soit pour la seule année 2011 "environ 350 000 logements privés, Hlm et maisons individuelles". Mais Sud Ouest, tout en saluant la mobilisations des acteurs de l'habitat notamment lors des Etats Généraux du Logement, fait le calcul : "Il en faudrait en moyenne 120 000 de plus chaque année pendant dix ans pour loger tout le monde. Un rêve ?"

Cet état des lieux est étayé par les constats et des rapports régulièrement réalisés par les associations et pointe une raison : la question du manque de foncier, au cœur de toutes les solutions proposées par les candidats à la présidentielle, qui oscillent "entre liberté individuelle et intérêt général".

précédentesuivante