Rénovation urbaine 24.05.2012

Démolition de barres : l'émotion des habitants du «petit Debussy» à la Courneuve

La rénovation de la Cité des 4000, à la Courneuve, se poursuit avec la destruction progressive de ses grands ensembles. Après « Renoir », « Ravel » et « Presov », c’est au tour de la barre du « petit Debussy ». Le blog Urbains Sensibles (lemonde.fr) raconte l’émotion et les réactions des habitants.

Prévue depuis 2006, la démolition de l’immeuble, défendue par l’office départemental Hlm, a reçu le soutien financier de l'Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU). Le blog "Urbains Sensibles" hébergé sur lemonde.fr raconte comment le président de l'office Hlm et vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, annonce la nouvelle à une assemblée de locataires aux réactions mitigées. Il explique que la majorité d’entre eux seront relogés dans des appartements neufs et avoisinants. Une équipe de l'office Hlm et celle d'un cabinet spécialisé sont également présentes pour détailler le processus conduisant au relogement et prendre en compte les besoins spécifiques de chacun.

Les intervenants de la rénovation urbaine rassurent et expliquent devant des locataires perturbés par la nouvelle et la rapidité du changement à venir. Si la perspective de logements neufs et l’amélioration de leurs conditions de vie les animent, des craintes subsistent. Que deviendront des liens tissés depuis des années entre voisins ? Du loyer, dont on craint qu'il soit plus élevé dans du neuf ? De l’attachement à des murs, certes gris, mais dépositaires de tant de souvenirs ? La nostalgie le dispute à l'espoir tout au long de la réunion publique.

Cet reportage au coeur du terrain montre bien l'importance d'un accompagnement humain des opérations de rénovation urbaine, au travers notamment de la Gestion urbaine de proximité.

précédentesuivante