Economies d'énergies : accompagner les locataires

Une étude récente relayée par l'AFP montre que pour être plus efficace, la sensibilisation des habitants aux économies d’énergie peut et doit être appuyée par des outils et des actions d’accompagnement sur terrain.

Une dépêche AFP relaie une étude du cabinet Utopies portant sur les « Comportements des occupants et la performance énergétique des bâtiments ». Ce rapport montre que les premiers retours d’expérience en France ne permettent pas toujours de constater une réduction de facture  de consommation énergétique. Cependant, d’autres exemples européens sont mis en avant pour démontrer qu’« avec un effort d’accompagnement et de suivi », les consommations réelles sont en phase avec les consommations espérées.

La dépêche relate notamment que l’organisme de logement social Le Toit Angevin a mis en place un dispositif permettant de mesurer les consommations énergétiques des locataires, avec une alerte SMS envoyée en cas de dépassement.

Outre l’utilisation de tels outils innovants, l’étude préconise un accompagnement des habitants sur le terrain, sur le modèle de ce que réalise l’association Unis-Cité avec ses Médiaterre.

Une étude intéressante mais à manier avec délicatesse pour Catherine di Costanzo, du département Energie - Développement durable de l'Union sociale pour l'habitat : "Il me semble tout d'abord important de préciser que nous sommes sur une chaîne de production des économies d'énergie où chaque acteur depuis le concepteur, en passant par l'entreprise qui met en oeuvre et celle qui entretient jusqu'à l'habitant a un rôle à jouer. Autant, nous ne devons pas faire des habitants des alibis des écarts, autant il nous semble important d'accompagner le changement des comportements, sans être intrusif ou culpabilisateur."

précédentesuivante