01.08.2012

La majorité ferme sur le relèvement du seuil de logements sociaux de 20% à 25%

Dans une dépêche AFP reprise par le site Les Echos.fr, le Premier ministre confirme la détermination de la majorité à relever le seuil de logements sociaux pour les villes de plus de 3 500 habitants et à quintupler le montant des amendes pour les communes réfractaires.

Jean-Marc Ayrault renouvelle devant les préfets l'engagement de la majorité de relever le seuil de logements sociaux pour les villes de plus de 3 500 habitants de 20%, à l'heure actuelle, à 25%, et de quintupler le montant des amendes pour les communes qui ne se mettrait pas en conformité avec la loi.

Dans son discours, le Premier ministre a enjoint les préfets à être « vigilants sur l'application » de la loi Solidarité et de renouvellement urbain (SRU). « Grâce aux efforts déployés depuis plusieurs années, la solidarité à l'égard du logement social a progressé. Pour autant, certaines communes, qui restent heureusement minoritaires, préfèrent continuer à payer des amendes plutôt que mettre en oeuvre des programmes de construction de logements sociaux », a-t-il déploré.

 

précédentesuivante