Mixité 09.11.2012

La mixité sociale dans le logement : une priorité pour 68% des Français

Selon un sondage Ifop réalisé pour le colloque sur les discriminations sur l’accès au logement, 68% des Français pensent que la mixité sociale dans le logement doit constituer une priorité du Gouvernement pour les années à venir.

Réalisé courant octobre auprès d’un panel représentatif de la population française et d’un échantillon d’habitants de zones urbaines sensibles (ZUS), le sondage Ifop a révélé que 68% des Français, et a fortiori des habitants de ZUS, considéraient la mixité sociale dans le logement comme devant être une priorité du Gouvernement.

Selon une dépêche AFP, 82% des Français jugent que « les discriminations dans l’accès à un logement locatif sont fréquentes ». Un quart des Français ayant cherché un logement ces 10 dernières années estiment ainsi avoir été discriminés, comme le pensent également plus du tiers des habitants en ZUS. Parmi les raisons citées, 14% des Français et 37% des habitants de ZUS pensent que leur origine en est la cause.

Il apparaît, selon l’étude, que moins d’un quart des victimes de discrimination au logement ont engagé des démarches pour faire valoir leurs droits. 30% des Français pensent, par ailleurs, qu’ils seront de nouveau victimes de discrimination à l’avenir.

Pour faire face à cette situation, les interrogés citent majoritairement "la réalisation de tests" auprès des loueurs et "un durcissement des sanctions".

précédentesuivante