Le nouveau Scellier se précise

La ministre du Logement Cécile Duflot dévoile les contours de nouvelles mesures majeures dans le cadre de sa politique de relance du logement. Avec comme priorité, un nouveau dispositif fiscal à l’investissement locatif.

Dans le cadre d’une interview au Figaro.fr, Cécile Duflot revient sur la mise en place d’un nouveau dispositif pour les particuliers investisseurs, comme annoncé au début du mois de septembre, en pointant du doigt les dérives du précédent dispositif Scellier. Le nouveau système devra « orienter vers l'achat de logements intermédiaires, qui seraient mis sur le marché à des prix accessibles et dans des zones sous tension ». Les loyers seront plafonnés et inférieurs de 20% aux prix du marché. Par ailleurs, les plafonds de ressources des locataires seront baissés vis-à-vis du Scellier, l’objectif étant de « concentrer le nouveau dispositif sur les classes modestes et moyennes, notamment pour ceux qui se situent juste au-dessus des plafonds donnant accès au logement social ».

La ministre du Logement annonce également un renforcement de la taxe sur les logements vacants et sa généralisation aux communes de plus de 50 000 habitants, alors que seules les villes de 200 000 habitants sont concernées actuellement. Sur la problématique des bureaux vides, la ministre rappelle avoir « entamé un dialogue avec les bailleurs sociaux pour comprendre pourquoi les propriétaires ne veulent pas leur vendre leurs immeubles de bureaux. »

Elle précise, par ailleurs, qu’un plan d’action pour la rénovation des logements sera annoncé « dans quelques mois ».

précédentesuivante