Immobilier 23.03.2012

Le pouvoir d'achat immobilier toujours en baisse

A conditions financières égales, les ménages français peuvent acquérir moins de mètres carrés en 2012 qu'en 2011. Cette évolution est particulièrement sensible en région parisienne. Les professionnels s'attendent à un reflux des prix et des volumes de transactions.

Le blog des journalistes du service Economie du journal le Monde se fait l'écho d'une étude menée par des courtiers en ligne sur les prix du mètre carré dans plusieurs villes de France.

S'appuyant sur des données de l'INSEE, cette étude montre que le pouvoir d'achat immobilier des ménages a baissé dans toutes les grandes villes de France entre 2011 et 2012, mais également que les ménages parisiens sont les plus pénalisés par cette évolution : "Un ménage parisien qui s’endetterait sur 20 ans  (à 33 % de ses revenus) tout en ayant un apport personnel de 5% ne pourrait s’acheter que 31 m² sur Paris, soit 2 m² de moins qu’en 2011 contre 62 m² (1 m² de moins) pour un Rennais ou un Strasbourgeois".

Le courtier Empruntis.com, co-réalisateur de l'étude, estime notamment que "la suppression du prêt à taux zéro (PTZ+) depuis le 1er janvier dans l’ancien a désolvabilisé 8 % des emprunteurs à prix, taux et conditions équivalents". Les professionnels cités dans le blog s'attendent à une baisse des prix et des volumes d'opérations, dans un marché qui cependant "n'est pas bloqué".

précédentesuivante