28.08.2012

Les derniers chiffres du logement neuf confirment les difficultés du secteur Hlm

Le ministère du Logement publie ce mardi des chiffres inquiétants sur la construction et la vente de logements neufs en France. Parmi les facteurs mis en cause : la baisse des agréments délivrés par l’État pour la construction de logements sociaux.

Selon toute vraisemblance, le nombre de mises en chantier de logements neufs en 2012 avoisinera les 300 000. Un chiffre bien éloigné des 500 000 constructions annoncées par le Gouvernement. Leparisien.fr reprend les chiffres annoncés ce matin par le ministère du Logement portant sur les mois de mai à juillet 2012, durant lesquels les mises en chantiers ont chuté de 12% vis-à-vis de la même période en 2011. En parallèle, le pourcentage des mises en chantier par rapport aux permis de construire est tombé de 80% à 70% de janvier à juillet 2012.

Les fortes difficultés du secteur Hlm sont particulièrement mises en avant pour expliquer une partie de ces chiffres. Reprenant une dépêche AFP, leparisien.fr relaie les propos de Michel Mouillart, professeur d'économie à l'université Paris-Ouest et spécialiste du secteur : "Tous les ressorts sont cassés. Après la promotion privée, c'est la construction de logements locatifs sociaux qui souffre car les agréments donnés par l'Etat dans ce secteur sont en repli par rapport à l'an dernier". Ce dernier avertit : "S'il n'y a pas de fortes augmentations de subventions de l'Etat pour les logements sociaux, la récente annonce d'une hausse du plafond du Livret A, qui permet seulement des prêts aux organismes Hlm, n'aura pas grande conséquence".

Alors qu’une session extraordinaire est prévue fin septembre au Parlement pour la construction de 150 000 logements sociaux par an dès 2013, les perspectives restent plus que négatives pour cette fin d’année.

précédentesuivante