Mixité 14.06.2012

A Limoges comme ailleurs, les Hlm sont ouverts au plus grand nombre

Les logements sociaux ne sont pas réservés aux seules familles les plus démunies. C’est le message que l’Union sociale pour l’habitat a souhaité diffuser notamment dans sa brochure de lutte contre les idées reçues. L’OPH Limoges Métropole se fait le relais de ce message dans sa région.

Une des idées reçues à propos des Hlm est qu’ils sont réservés aux personnes les plus pauvres et les plus fragiles de la société. Du fait de cette idée répandue, certains ménages n’osent pas faire de demande pour un logement social. Or 64 % des ménages français peuvent y prétendre. Dorothée Chabaudie, directrice clientèle de l'OPH Limoges Métropole, interviewée par le journal la Montagne, compte bien véhiculer cette vérité pour ouvrir les Hlm au plus grand nombre, à tous ceux qui y sont éligibles : "Certaines personnes logées dans le parc privé se serrent la ceinture et auraient tout intérêt à demander un logement Hlm. J'encourage ces ménages à déposer un dossier".

L'objectif est de favoriser la mixité sociale dans les Hlm mais aussi de combler les 9 % du parc de logements sociaux encore vacant de la région. L'an dernier, 850 nouvelles familles sont entrées dans nos logements", rappelle ainsi Michèle Gouegan, chef du service clientèle de l'OPH de Haute-Vienne.

précédentesuivante