03.06.2015

Agent de médiation

L’agent de médiation assure, par sa présence continue, seul ou en équipe, la sécurité des biens et veille à la protection des personnes ; il prévient et traite les troubles de voisinage au sein des résidences et cherche à créer, maintenir voire recréer le lien social.

Son objectif : entretenir le bien-vivre ensemble et faire respecter le règlement des résidences, en maintenant le climat de confiance, via le dialogue, la médiation, en intervenant aussi bien auprès des locataires que des personnels de proximité,  

Ses missions

Constamment sur le terrain, l’agent de médiation a pour missions :

  • Au niveau opérationnel : apaiser les tensions en favorisant un dialogue en continu et régler les conflits de voisinage, intervenir en appui auprès des personnels de proximité pour faire respecter les règlements des résidences, s’impliquer pour diffuser les bons comportements (exemple : tri sélectif) et lutter contre les incivilités, contribuer à la mise en place/au développement d’activités favorisant le lien social entre les habitants ;
  • Dans le cadre de travaux : rassurer sur les travaux et faire le lien entre l’organisme et les locataires ;
  • Au niveau de la prévention : anticiper et analyser les problèmes émergents sur le site (relevant du fonctionnement social et urbain, de la cohabitation intergénérationnelle, de l’évolution de la délinquance, etc.).

Il travaille en partenariat étroit avec tous les services de l’organisme (personnels de proximité, personnels de la gestion locative, du contentieux et du suivi social) et développe et entretient les relations avec les partenaires (associations, services sociaux, police..).

Qualités et compétences

Spécialiste de l’intervention sociale de terrain, l’agent de médiation doit :

  • connaître le cadre juridique et les pratiques sociales et culturelles ainsi que les comportements à risque et être conscient de ses limites d’intervention ;
  • maîtriser les techniques de gestion des conflits ;
  • avoir des capacités d’adaptation et de négociation ;
  • posséder le sens de l’écoute et du dialogue ;
  • avoir la capacité de travailler en réseaux avec de nombreux partenaires.

Nouveaux défis

Avec la crise, s’accroît la vulnérabilité des ménages et se fracture en complément, sur certains sites, notamment les quartiers prioritaires, le "bien vivre ensemble". La médiation, pour restaurer le dialogue et recréer les conditions du bien-vivre ensemble, apparait comme une des réponses mises en oeuvre par les organismes, pour lutter contre le délitement du lien social.