04.06.2015

Benoît Jehl, agitateur-animateur Environnement

Précurseur sur la thématique du développement durable, l’Opac 38 a renforcé son expertise en la matière en recrutant Benoît Jehl. Ingénieur de formation, il assure, depuis trois ans, la mise en œuvre du premier Agenda 21 d’un organisme de logement social en France.

En quoi consiste votre mission dans la mise en œuvre de l’agenda 21 au sein de l’Opac 38 ?

L’Agenda 21 de l’Opac 38 a été élaboré en 2002. Une fois le plan d’actions validé, mon poste a été créé. Ma mission consiste à mettre en œuvre la politique de développement durable au travers de l’Agenda 21. J’accompagne les acteurs et référents chargés de la mise en œuvre des actions de l’Agenda 21 dans une démarche de suivi et d’amélioration en continu. Je joue un rôle d’interface entre l’Agenda 21 et la mise en œuvre du projet de certification ISO 14001 : 2004. Par ailleurs, j’assure un suivi des programmes de développement durable auxquels l’Opac 38 participe ainsi qu’une veille sur les opportunités de financement dans ce domaine.

A quoi fait référence l’appellation d’"agitateur-animateur environnement" ?

L’appellation d’"Agitateur Environnement" fait référence à un état d’esprit de veille permanente pour être le catalyseur d’une démarche participative dans la mise en œuvre de l’Agenda 21 : j’anime et gère un groupe participatif visant à associer les parties prenantes au premier rang desquelles figurent les locataires, informe de façon plus générale les populations impactées par l’Agenda 21 et répercute leurs attentes auprès de ma Direction.

Votre formation ?

Je suis titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Institut National des Sciences Appliquées. J'exerçais, au préalable, en qualité de chargé de développement de la Politique énergétique de l’Opac 38.