04.06.2015

Contrôleur(se) de gestion Ressources humaines

À la croisée de la gestion sociale, de la gestion financière et du contrôle de gestion, le contrôleur de gestion ressources humaines analyse et optimise les coûts des ressources humaines, en lien avec la stratégie de l’organisme et ses objectifs en matière de performance RH.

Son objectif : analyser l’activité RH pour en mesurer l’efficience et concevoir l’ensemble du dispositif permettant de mesurer, vérifier et optimiser les indicateurs en lien avec les Ressources humaines (masse salariale, politique de non-discrimination et diversité, plan de formation, climat social …).

Ses missions

Nouveau métier à vocation transversale, le contrôleur de gestion RH :

  • assure une veille à la fois sociale et réglementaire ;
  • propose et conçoit des tableaux de bord RH (stratégiques, opérationnels et de projet) et s’assure de leur intégration dans le système d’informations ;
  • propose et conçoit des outils de reporting et de pilotage et des indicateurs de gestion sociale (contrats, emplois, rémunérations et masse salariale, recrutements, formations, etc.) ;
  • diffuse les états de pilotage et commente et analyse les performances obtenues ;
  • propose des mesures correctives et alerte en cas de besoin la direction ;
  • peut piloter la réalisation d’études statistiques ou juridiques dans le cadre de la politique RH définie.

Qualités et compétences

Le contrôleur de gestion RH doit posséder des compétences métier en RH, lui permettant de bien cerner les enjeux des RH, d’intégrer des éléments juridiques et sociaux dans les réflexions économiques. Il doit également maîtriser la méthodologie des études de qualité quantitatives et qualitatives. A ces connaissances, il est indispensable d’allier :

  • des capacités communicationnelles, et notamment un grand sens de l’écoute ;
  • de la pédagogie et la faculté à mobiliser le management de proximité ;
  • une forte capacité de prise de décision.

Nouveaux défis

Avec le développement de la RSE au sein des organismes, qui envisage la notion de performance en y associant des dimensions sociétales, environnementales et économiques, la fonction de contrôleur de gestion RH se développe, à mi-chemin entre la gestion sociale, la gestion financière et le contrôle de gestion.