Livret A 09.11.2009

Appel à la vigilance sur le mouvement de décollecte

Livret A : l’Union sociale pour l’habitat appelle à la vigilance sur le mouvement de décollecte amorcé depuis plusieurs mois

Depuis le mois de mai, le Livret A et le Livret de Développement durable connaissent un mouvement sensible de décollecte, chiffré à 6,49 milliards d’euros. Cette tendance à la baisse contredit l'optimisme des milieux bancaires qui présentaient la banalisation de la distribution du Livret A comme un moyen d'assurer une augmentation de la collecte. Quant à la récente communication de la Commission européenne selon laquelle l’ouverture de la distribution du Livret A à la concurrence en France se serait traduite par un « accroissement substantiel du montant des fonds collectés », elle se voit fortement relativisée par ce chiffre.

Or, le plan d'investissement de 9,9 milliards d'euros par an pendant 10 ans dans lequel est engagé le Mouvement Hlm - notamment dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et la mise en oeuvre du Grenelle de l'Environnement - nécessite des besoins de financement à long terme et une stabilité des ressources correspondantes, qui sont, précisément, issues du Livret A.

Si l'ouverture de la distribution à l'ensemble des banques a permis de réduire le coût de la ressource au bénéfice du logement social, elle a toutefois contribué à accroître la volatilité de la collecte et sa sensibilité au taux de rémunération des Livrets A.

L'épisode conjoncturel de forte croissance de la collecte observée au 1er trimestre 2009, lié à la fois à la campagne de commercialisation des banques et au repli des épargnants sur un Livret A garanti par l'Etat et sécurisé face à la crise financière, semble aujourd'hui dernière nous. De nouveaux arbitrages des ménages entre le Livret A et d’autres placements plus rémunérateurs peuvent intervenir.

Il convient donc d'être vigilant sur ces évolutions et de prendre, si celles-ci se confirment, toutes les mesures correctrices nécessaires.

D’ores et déjà, l’Union sociale pour l’habitat en appelle à une actualisation du plafond des dépôts sur le Livret A qui porterait celui-ci à 20 000 euros.

De plus, l’Union portera une attention toute particulière à la concertation préalable au futur texte réglementaire qui arrêtera avant le 30 septembre 2011 le taux de centralisation du Livret A à compter de 2012.

Le Mouvement Hlm ne pourra assurer sa mission d'intérêt général que si le niveau de la collecte d'ensemble du Livret A et celui de la partie qui est consacrée au logement social via une centralisation des fonds à la Caisse des Dépôts et Consignations, sont maintenus à hauteur des besoins de financement du secteur.