Élections 12.04.2007

Quels choix politiques pour faire du logement une grande cause nationale ?

Retrouvez les dix propositions de l'Union sociale pour l'habitat et les documents complets adressés aux élus et aux candidats.

A l’heure où notre pays se prépare à des choix essentiels pour son avenir, le logement fait irruption dans le débat public. Il faut s’en féliciter, tant le logement est une préoccupation importante pour la plupart de nos concitoyens, et un secteur central de notre économie.

Si le débat s’est jusqu’à présent porté sur le douloureux problème des sans-abri, cette question ne saurait, ni être résolue par des mesures ponctuelles, ni résumer l’ampleur des besoins et des attentes de nos concitoyens.

Ceux-ci attendent en effet des pouvoirs publics un véritable engagement en faveur du logement. Ils souhaitent l’augmentation du nombre de logements sociaux dans leur commune, et leur ouverture à de larges catégories de population : déjà connues des organismes de logement social, ces aspirations sont confirmées sans ambiguïté par un sondage national sur les attentes en matière de logement effectué par l’Institut CSA.

Faute pour le marché de répondre aux besoins et aux moyens des ménages, les difficultés de logement touchent désormais de larges catégories sociales : personnes défavorisées, familles  modestes, un grande partie des classes moyennes. Les jeunes ménages sont souvent les premières victimes de la pénurie de logements abordables.

Faire du logement un élément central de la solidarité et non un facteur de ségrégation et d’exclusion impose un effort important, et soutenu dans la durée, de production de logements compatibles avec les revenus des ménages, et de meilleure localisation de cette offre. Ceci exige un réexamen des politiques publiques et de leur financement, mais aussi une clarification des responsabilités, et une meilleure prise en compte la grande diversité des situations locales.

Le Mouvement Hlm, qui a toujours eu à accompagner les grandes évolutions de la société, entend jouer un rôle majeur en faveur de tous ceux - qu’ils soient démunis ou aient simplement des revenus limités - qui ont besoin d’une offre adaptée à la diversité de leurs situations et de leurs aspirations, dans le cadre d’équilibres sociaux,  urbains et territoriaux.

L’Union sociale pour l’habitat apporte aujourd’hui sa contribution au débat public et rappelle, à ceux qui briguent les suffrages des Français, sa demande du Congrès de 2003 réaffirmée depuis chaque année : faire du logement une grande cause nationale.