Livret A 30.11.2012

Caisse des dépôts : vers des prêts plus avantageux et plus longs ?

Le directeur de la Caisse des dépôts plaide pour une baisse du taux de commissionnement des banques sur le Livret A. L’objectif : faciliter le développement d’une offre de logement très social.

Face à la hausse record de la collecte sur les Livrets A, grâce au récent relèvement de leurs plafonds, Jean-Pierre Jouyet a récemment affirmé que la Caisse des dépôts pouvait « faire plus » pour les logements sociaux, comme le rapporte Localtis.info.fr. "Nous ferons du logement très social, dès lors que nous aurons un abaissement du taux de commissionnement des banques sur les sommes qu'elles collectent au nom du Livret A", a-t-il notamment expliqué lors d’une table ronde organisée par la Fédération des offices publics de l'habitat le 22 novembre dernier.

Thierry Bert, délégué général de l’Union sociale pour l’habitat, a expliqué qu’une baisse des taux de commissionnement des banques sur le Livret A permettrait une baisse des taux de prêt. Un mouvement qui faciliterait ainsi la création d’un super-PLAI (prêt locatif aidé d’intégration) en faveur du logement très social.

Pour Stéphane Peu, vice-président de la fédération des OPH, « il semblerait que le Gouvernement ait donné son accord sur une diminution de ce taux de commissionnement ».

Les participants à cette journée ont également réclamé un allongement de la durée des prêts. Un mécanisme qui  "pose la question de la durabilité des constructions", pour Benjamin Dubertret, directeur des fonds d'épargne de la Caisse des dépôts. "Ce qu'on construit doit avoir une durée de vie plus longue, a admis Stéphane Peu. Ce qui permettrait à la Caisse des dépôts d'allonger ces prêts".

précédentesuivante