18.06.2014

Palmarès Hlm sur cour(t) : l’accent sur l’humain

Le 17 juin, la réalisatrice Jennifer Lumbroso s’est vue remettre le Grand Prix du Jury du concours de courts-métrages « Hlm sur cour(t) », organisé par l’Union sociale pour l’habitat, pour son premier film intitulé "La Fille de Baltimore".

La jeune équipe de "La fille de Baltimore" © J.-F. Bernard-Sugy/USH

Un film plein de finesse et de rythme qui raconte comment une rencontre imprévue peut apporter le meilleur. La rencontre de deux mondes différents pour parler de mixité sociale.

Le concours de courts-métrages « Hlm sur cour(t) » s’inscrit dans le cadre de la deuxième Semaine nationale des Hlm. Il propose un espace d’expression et de création originale pour que s’exprime une autre représentation du vivre ensemble en Hlm. Un défi relevé haut la main par les 3 réalisatrices récompensées pour cette deuxième édition.

Projetées en exclusivité au Grand Auditorium de la Bibliothèque nationale de France, ces 3 créations originales aux tonalités très différentes ont reçu un accueil enthousiaste de la part d’un public de plus de 300 personnes, issues du Mouvement Hlm, de l’audiovisuel, des élus et des locataires Hlm.

Le jury, composé de représentants du monde académique, de journalistes, de professionnels de l’audiovisuel et du cinéma et de représentants de l’Union sociale pour l’habitat, ainsi que les partenaires du concours, La Poste et La Banque Postale, ont également récompensé :

  • Mention spéciale du jury (et Mention spéciale du Mouvement Hlm) : Anne Agüero pour On met les voiles, une histoire simple et touchante d’une petite fille et de sa mère sur l’île aux Moines, qui quittent le bateau où elles habitaient tant bien que mal pour emménager dans un Hlm.
  • Mention spéciale du jury : Diane Valsonne pour La Maladie d’Homer, très beau récit de solidarité intergénérationnelle et de vivre-ensemble au sein d’un immeuble. Ou comment la maladie d’une vieille dame peut créer autour d’elle une nouvelle famille.

Jennifer Lumbroso, la lauréate du Grand Prix du Jury, parle ainsi de son film : « Je me suis donné le droit de parler d’une histoire légère, d’une amourette pleine d’espoir. Quant au lieu de tournage (la tour Bois-le-Prêtre, du bailleur Paris Habitat-OPH), j’ai trouvé que cette tour donnait une autre image des Hlm et permettait d’ouvrir le regard des spectateurs. »

Frédéric Paul, délégué général de l’Union sociale pour l’habitat et président du jury de cette 2e édition, a rappelé l’ambition de ce concours : « Il s’agit de donner à voir et à partager les conditions grâce auxquelles le bien-vivre-ensemble peut se développer. Par-delà, c’est une grande satisfaction d’accompagner et d’encourager la jeune création et l’émergence de nouveaux talents. »

Retrouvez toutes les informations sur la Semaine nationale des Hlm : www.semainehlm.fr et le palmarès complet sur : http://www.semainehlm.fr/le-palmares

Ce concours a été rendu possible grâce au soutien de La Poste, La Banque Postale, Qualitel, GrDF et Dalkia.