19.06.2014

Les gardiens d'immeubles doivent pouvoir exercer leur métier en toute sécurité

L’Union sociale pour l’habitat rappelle que les agressions de gardiens doivent faire l’objet de condamnations avec des circonstances aggravantes

L’Union sociale pour l’habitat s’associe à Plaine Commune Habitat pour demander que l’agression dont a été victime un gardien de l’Office affecté à la cité Râteau à La Courneuve mercredi 18 juin, fasse l’objet d’une condamnation par le pouvoir judiciaire avec reconnaissance des circonstances aggravantes telles que prévues aux articles L.222-12 et L. 222-13, au regard des missions de service public effectuées, au quotidien, par les gardiens.

À cette occasion, l’Union sociale pour l’habitat rappelle que les gardiens d’immeuble, et plus largement l’ensemble des personnels de proximité, exercent des missions indispensables au maintien du lien social dans les quartiers, et qu’ils doivent pouvoir exercer leur activité en toute sécurité. Elle rappelle également la nécessité, pour les acteurs institutionnels concernés, de mettre en place des actions de prévention efficaces pour garantir la qualité du vivre-ensemble.