Accueil des femmes victimes de violences : les bailleurs sociaux parisiens se mobilisent

Chaque année en France, en moyenne 216 000 femmes sont victimes de violences conjugales graves. Les personnels d'organismes Hlm sont aussi confrontés à ces situations. C'est pourquoi l'AORIF et l'AFPOLS ont mis sur pied une formation pour les aider dans l'accompagnement des femmes violentées.

D'après l’Observatoire national des violences faites aux femmes, 216 000 femmes sont victimes de violences conjugales graves en moyenne chaque année. Les personnels des organismes Hlm sont aussi confrontés à ces situations qui portent atteinte à la dignité et à l’intégrité, physique et psychologique, des victimes qui ignorent le plus souvent leurs droits et les leviers mobilisables pour sortir de ces situations. C’est pourquoi, l'AORIF, en partenariat avec l'AFPOLS, organise à Paris une formation des conseillers sociaux des organismes Hlm sur l'accueil et l'aide aux femmes victimes de violences, notamment pour permettre à ces professionnels de mieux détecter les situations de violence, d’écouter les victimes, de comprendre les mécanismes de la violence, de les informer de leurs droits et de les orienter vers les acteurs compétents localement.

Cette formation fait intervenir différents acteurs impliqués dans la prise en charge de ces situations, notamment la Préfecture de la région Île-de-France et la Ville de Paris, la police, des associations mobilisées dans l’accueil des victimes, une psychologue sur la question des enfants et un anthropologue sur la dimension interculturelle.

La formation a été élaborée avec l’appui de la Mission égalité femme-homme de la Ville de Paris, de Paris Habitat-OPH et de la RIVP.

Les prochaines sessions auront lieu les 13 et 26 mars 2015.

 

Cet article est extrait du n°1006 d’Actualités habitat du 15 février 2015.

Vous pouvez en consulter le sommaire sur le Centre de ressources et vous abonner.