08.06.2015

Jean-Denis Mège, directeur du développement

Jean-Denis Mège est directeur du Développement et des Affaires sociales du Foyer Rémois (groupe Global Habitat).

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai commencé ma carrière il y a quinze ans comme Responsable d’agence au sein du Logement Francilien, puis j’ai été responsable du service Gestion du patrimoine et Politique de la ville chez Logirep (Groupe Polylogis). Depuis quatre ans, je suis directeur du Développement et des Affaires sociales au sein du Foyer Rémois.

Quelles sont vos missions principales ?

Le directeur du Développement du Foyer Rémois a pour mission de structurer le développement de la société validé par le Directoire et le Conseil de surveillance. À ce titre, je manage la coordination de dossiers transversaux à l’ensemble de l’entreprise, tels que l’Anru, le plan stratégique de patrimoine (PSP), le projet de conventionnement d’utilité sociale (CUS), la politique de RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), la politique foncière, etc. Je coordonne l’activité R&D ainsi que le développement de partenariats industriels (CSTB, EDF, BASF, Delphis…). J’anime en binôme avec le directeur de la Clientèle la politique sociale et la politique Senior de l’organisme, ainsi que le développement des services aux habitants. Je gère les programmes spécifiques (maisons de retraites, résidences sociales, pôles santé, locaux associatifs…). Je suis les dossiers d’étude et d’aménagements urbains de taille significative, je manage la politique de développement durable, éco quartiers, éco cité. Je participe à la politique marketing et commerciale de la filiale coopérative I-mmocoop. Enfin, le Foyer Rémois est membre du réseau européen Eurhonet et je suis responsable du groupe projet Energy Savings pour lequel je me suis remis à l’anglais intensif… Également, je pilote la réalisation d’études statistiques, analyse les résultats et apporte des mesures correctives et, préconise alors des axes de progrès au regard des hypothèses retenues en termes de politique RH. Enfin, j’assure une veille sociale et réglementaire via le “benchmarking”.

Ce qui vous motive ?

La variété des missions et le fait de travailler sur l’impact sociétal du Foyer Rémois. J’apprécie de travailler avec les acteurs décideurs territoriaux. Je suis partie prenante dans le management stratégique à travers le PSP, la RSE… La dimension européenne me motive dans le cadre de projets avec la Suède, l’Allemagne, l’Italie…

Les dossiers que j’anime concernent l’ensemble des directions du Foyer Rémois. C’est un travail collectif et cet esprit me convient.

Votre formation ?

DEA de finance et maîtrise de sciences économiques.