Palmarès Hlm sur cour(t) : "Gagarine", Grand prix du jury

"Gagarine", Grand prix du jury, un film poétique qui met l’accent sur la solidarité en Hlm.

Soirée de projection et de remise des prix au Forum des images DR USH
 

Le 16 juin 2015, au Forum des images, Fanny Liatard et Jérémy Trouilh se sont vu remettre le Grand prix du jury du concours de courts-métrages "Hlm sur cour(t)", organisé par l’Union sociale pour l’habitat. Leur film Gagarine, tourné dans la cité Youri Gagarine (94), raconte avec finesse et poésie le parcours d’un jeune habitant qui œuvre à préserver sa résidence. L’appropriation onirique de ce lieu chargé d’histoire, décor d’un récit de vie et de solidarité, a séduit le jury présidé par Audrey Estrougo, dans le cadre de la 3e édition de la Semaine nationale des Hlm.

Depuis 2013, le concours "Hlm sur cour(t)" contribue à la lutte contre les idées reçues sur les Hlm en offrant l’opportunité à de jeunes cinéastes de raconter dans une œuvre de fiction les enjeux du logement social, en développant un angle original et personnel au travers d'un court-métrage. Avec les films sélectionnés cette année par le jury, d’une qualité de scénario et de réalisation digne des plus grands festivals, la 3e édition du concours rend compte des lieux chargés d’histoires que sont les Hlm et raconte des parcours de vie avec justesse et sensibilité.

Cette année, c’est le film Gagarine qui a reçu le Grand prix du jury présidé par la réalisatrice Audrey Estrougo (Regarde-moi; Toi, moi, les autres; Une Histoire banale...). Gagarine, ou l’histoire de Youri, jeune résident interprété par Idrissa Diabaté (Bandes de filles), qui ne se résigne pas à la démolition prévue de son immeuble et réinvestit l’imaginaire de sa résidence, inaugurée par le célèbre astronaute, pour en préserver l’âme et la cohésion.

"Gagarine est une œuvre poétique qui met l’accent sur la solidarité dans le logement social. À travers une histoire ancrée dans la réalité, le traitement onirique des réalisateurs rend compte à la fois de l’imaginaire qui peut naître dans des lieux d’histoire, tels que la cité Youri Gagarine et de la force de la cohésion sociale en Hlm. À l’occasion de cette 3e édition du concours et alors que la qualité de la réalisation et des scénarii est au rendez-vous dans les trois films lauréats, c’est cette vision originale que nous avons distinguée", témoigne Frédéric Paul, délégué général de l’Union sociale pour l’habitat et membre du jury.

"L’histoire, la symbolique ainsi que les formes harmonieuses de cette cité de briques rouges nous ont tout de suite interpellés", expliquent les coréalisateurs Fanny Liatard et Jérémy Trouilh. "Les récits des habitants croisés sur place n’ont fait que confirmer la singularité de ce lieu. Ces rencontres ont mis à mal certains jugements que nous portions sur la démolition, qui ne doit pas forcément être perçue comme la fin de quelque chose, mais plutôt comme le début d’une autre."

Des réalisations professionnelles, un casting 4 étoiles

Les 4 réalisateurs récompensés cette année dans le cadre du concours - et leurs acteurs dont Loïc Corbery (sociétaire de la Comédie Française), Frédéric Chau (Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?), et Idrissa Diabaté (Bandes de filles) - ont été sélectionnés parmi près de 50 projets reçus dans le cadre de l'appel à candidature.

Le jury du concours, composé de représentants du monde académique, de journalistes, de professionnels de l’audiovisuel et du cinéma et de représentants de l’Union sociale pour l’habitat, ainsi que les partenaires du concours, La Poste, La Banque Postale, Qualitel, GrDF et l’ANRU ont également récompensé à travers une mention spéciale du jury :

• Guillaume Renusson pour La nuit, tous les chats sont roses, l’histoire de la rencontre entre une jeune fille sur le point de commencer un stage et Lola, travesti qui l’aidera à s’accepter pour mieux entrer dans la vie active ;

• Stéphane Ly-Cuong pour Feuilles de printemps, le récit d’une veuve résidente en Hlm dont la rencontre avec un jeune assistant de vie sociale lui permettra de s’ouvrir à nouveau au monde extérieur.

Gagarine a également reçu la mention spéciale du Mouvement Hlm.

Les 3 courts-métrages sont en ligne et visibles sur le site Internet de la Semaine des Hlm : www.semainehlm.fr

Sont partenaires de la Semaine nationale des Hlm : La Poste, La Banque Postale, Qualitel, GrDF et l'ANRU.