Accession 09.11.2015

Satisfaction du Mouvement Hlm sur les annonces pour la relance de l’accession sociale

L’Union sociale pour l’habitat exprime sa satisfaction suite aux mesures annoncées par Sylvia Pinel et Christian Eckert concernant le renforcement et la simplification du prêt à taux zéro.

DR Fédération nationale des sociétés coopératives d’Hlm 2014

Suite à la conférence de presse de Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, et Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du Budget, et aux mesures annoncées concernant le renforcement et la simplification du prêt à taux zéro, l’Union sociale pour l’habitat exprime sa satisfaction. Il s’agit clairement d’une amélioration de ce produit, amélioration que le Mouvement Hlm appelait de ses vœux pour soutenir et amplifier l’accession sociale à la propriété dans tous les territoires.

Faciliter l’accession à la propriété des ménages à revenus modestes, c’est rendre possible le parcours résidentiel pour des ménages découragés par les difficultés d'accession à la propriété et donner de la visibilité pour les organismes Hlm qui les accompagnent dans leurs projets. L’accession sociale à la propriété, dans le neuf comme dans l’ancien, est l’une des réponses proposées par les organismes Hlm pour répondre aux besoins des ménages, favoriser la mobilité et les parcours résidentiels des locataires, créer de la mixité dans les quartiers, y compris dans les quartiers de la politique de la ville.

Pour rappel, en 2014, les opérateurs du Mouvement Hlm ont vendu 9 800 logements neufs destinés à des accédants. Entre 2007 et 2014, 2 600 opérations d’accession sociale en zones Anru ont été réalisées.

« Les organismes Hlm ont su inventer et faire prospérer de nouvelles façons d’agir : sécurisation des acquéreurs, véritables parcours résidentiels en accession progressive via le PSLA, logement d’accession à coût réduit recréant de la mixité dans les territoires Anru, expérimentation et développement des montages en foncier différé. Ces annonces vont permettre aux organismes Hlm de poursuivre le développement de leur activité en accession sociale sécurisée. Pour les ménages qui peuvent ainsi acquérir leur logement dans des conditions satisfaisantes, c’est un facteur de sécurisation que nous saluons », souligne Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat.