Cap sur la "Fabrique de la proximité"

Après le Village de l’innovation sociale et solidaire en 2014, les bailleurs rhônalpins lancent, les 24 et 25 mai prochains, avec l’ARRA Hlm, "La Fabrique de la proximité", un FabLab géant pour réfléchir aux services et aux innovations à développer en matière de qualité de service en proximité.

"Forts de l’expérience du village de l’innovation sociale et solidaire, nous voulons, aujourd’hui, poursuivre cette dynamique avec le FabLab sur le thème de la proximité", explique la présidente de l’ARRA Hlm, Isabelle Rueff. "En rassemblant l’ensemble de nos partenaires, institutionnels, locataires et personnels des organismes, l’enjeu est d’interroger, à l’aune du digital, notre relation en proximité ; d’échanger, de dialoguer, de faire évoluer nos pratiques professionnelles. L’événement a été conçu comme un laboratoire géant de fabrication d’idées, un lieu de création ouvert avec un questionnement de départ fort. Mais que fabrique-t-on en proximité aujourd’hui et que fabriquera-t-on demain ?".

Un événement collaboratif et digital

2 000 personnes sont attendues sur les deux jours. Six laboratoires de créativité liés aux parcours de vie des locataires seront proposés aux participants pour "faire émerger des solutions très innovantes en utilisant au maximum la puissance du digital", souligne Isabelle Rueff. Sur chacun de ces espaces, en mode entièrement collaboratif, les participants imagineront de nouveaux dispositifs pour favoriser et aider les locataires, dans leur recherche de logement, leur installation, leur vie dans le quartier, leur départ de la résidence. À l’issue des séances de travail, ils formaliseront et partageront le fruit de leurs cogitations.

Au centre de l’événement, et au cœur des laboratoires, une Fabrique TV accueillera tout au long de la journée, des conférences d’experts sur des sujets liés à la qualité de service. Ces éclairages métiers seront ponctués d’interventions de professionnels du monde Hlm. Les séances de brainstorming seront toutes alimentées et structurées par un dispositif entièrement digital. Celui-ci participera à la dynamique de création partagée : tablettes, écrans tactiles, smartphones jalonneront le parcours tandis que la présence de la Fabrique sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook, permettra à chacun de commenter, de réagir, de partager, et d’enrichir le travail des participants avant, pendant et au-delà de l’événement. Un écran visible par tous, le social wall, retransmettra, le jour J, les meilleurs tweets sur la Fabrique de la proximité.

Créativité et innovation

Entièrement dédié à la créativité et à l’innovation, le FabLab encouragera et privilégiera l’échange et le débat :  "Dans les laboratoires, les participants vivront une expérience inédite, celle du world café. Le concept ? Inciter les groupes à débattre d’une question ou d’un sujet dans une ambiance conviviale et bienveillante reproduisant celle d’un café, propice à l’émulation et à la collaboration. L’objectif ? Ouvrir le dialogue, favoriser le partage d’idées et créer un réseau d’échanges et d’actions autour du thème de la proximité", ajoute Aïcha Mouhaddab, directrice de l’ARRA Hlm. Le concept mise avant tout sur le collectif et le collaboratif : dans ce schéma horizontal, les métiers se mélangent, les hiérarchies s’effacent, les savoirs s’enrichissent mutuellement et toutes les idées sont les bienvenues.  "La Fabrique de la proximité, c’est un lieu où l’on vient tester ses idées et en recueillir, un espace d’innovation et de partage, quel que soit son statut, son âge, son métier, son expertise, tout le monde est invité à s’exprimer, à entrer en ébullition, en effervescence". Ce format de co-production d’idées est sans aucun doute celui qui va prendre de plus en plus de place au sein des entreprises et entre partenaires. Avec une ambition : partager dans une intelligence collective pour mieux imaginer les services ou modèles de demain.

 

En savoir plus : www.lafabriquedelaproximite.fr

 

Cet article est extrait du n°1032 d’Actualités habitat du 15 avril 2016.

Vous pouvez en consulter le sommaire sur le Centre de ressources et vous abonner.