"Hlm sur cour(t)" : un festival de cinéma pour un autre regard sur le logement social

À l'occasion de la Semaine nationale des Hlm du 4 au 12 juin prochains, l'Union sociale pour l'habitat renouvelle son concours de courts-métrages "Hlm sur cour(t)" avec pour objectif de faire évoluer les regards sur le logement social à travers le 7ème art.

DR USH

Trois films actuellement en cours de réalisation ont été sélectionnés parmi plus de 60 scénarii reçus. Un véritable événement artistique qui s'inscrit dans le thème de l'édition 2016 de la Semaine : "Être acteur d'une société qui change".
 
Présidé par l'actrice Céline Sallette (De Rouille et d'os, La French…), le jury composé de professionnels de l'urbanisme, de l'audiovisuel et du cinéma a sélectionné 3 films mettant en lumière, loin des idées reçues, la réalité du logement social aujourd'hui. Tournés avec l'appui de bailleurs sociaux, les courts-métrages participant au concours racontent des parcours de vie en Hlm, marqués par l'échange, la solidarité et le bien-vivre ensemble.

  • Le film de Valérie Leroy, Le grand bain, tourné chez 3 F à Paris, raconte comment Mia apprend à nager au gardien et aux habitants de l'immeuble où elle vient d'emménager. La piscine municipale est fermée pour une durée indéterminée, mais qu'importe, la jeune femme pense que l'on peut apprendre à nager sans piscine. Ce cours de natation insolite et joyeux permettra à chacun de se dépasser et à Mia de se reconstruire.
  • La vie d'une autre, d'Arthur Shelton, raconte la rencontre entre deux voisines de palier que tout semble opposer et dont l'une est non-voyante. Il a été tourné à Caen dans la résidence du Clos-joli gérée par Caen Habitat, qui propose 12 logements adaptés aux personnes en situation de déficience visuelle, ainsi que 10 logements adaptés aux personnes à mobilité réduite.
  • Celui d'Ugo Simon, Coupé court, a été tourné chez Essonne Habitat (Groupe Essia) à Évry. Il relate la journée interminable d'un jeune coiffeur à domicile qui, victime de son succès, est contraint de coiffer des amis arrivés à l'improviste. Malgré sa journée de travail harassante, il saura prouver son professionnalisme, sa fidélité en amitié ainsi que son sens de l'hospitalité.

L'Union sociale pour l'habitat, représentant les 740 organismes Hlm est à l'origine de la Semaine nationale des Hlm et du concours. Elle entend permettre aux jeunes réalisateurs de « mettre en scène un monde qui bouge », comme l'explique Jean-Louis Dumont, président de l'Union : "Au-delà de la promesse d'un toit, le logement social, c'est un véritable mouvement en action qui s'adapte aux évolutions de la société. Bailleurs sociaux, associations, habitants prennent part à ces changements qui restent trop souvent méconnus du grand public. À travers « Hlm sur cour(t) » et à l'occasion de la Semaine nationale des Hlm qui a cette année pour thème « être acteur d'une société qui change », nous voulons offrir à de jeunes réalisateurs l'opportunité d'exprimer cette réalité avec leur imagination, leurs mots et leurs images."
 
« Hlm sur cour(t) » s'est déjà imposé comme un véritable événement artistique et a contribué, en 4 ans, à faire (re)connaître le travail de jeunes talents. Maïmouna Doucouré, lauréate de la première édition, a vu son deuxième court-métrage sélectionné dans plus de 100 festivals et a remporté le prix du meilleur court-métrage international de fiction au prestigieux festival de Sundance ; tandis que le film lauréat 2015, Gagarine, de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, vient d'être primé au festival du film international de Saint-Jean-de-Luz.
 
Le palmarès de la 4e édition du concours sera dévoilé le 9 juin prochain à l'occasion d'une soirée dédiée pendant la Semaine nationale des Hlm qui, du 4 au 12 juin, verra organismes Hlm, bailleurs sociaux, associations et habitants témoigner et démontrer leurs engagements et initiatives à travers des rencontres, expositions, débats et temps festifs partout en France.
 
Pour en savoir plus sur la Semaine nationale des Hlm : www.semainehlm.fr
 

Sont partenaires de la Semaine nationale des Hlm : La PosteLa Banque PostaleQualitelGRDF et le Défenseur des droits