L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

2013-2014 : Une densité d'actions

L'Union rend compte dans son rapport annuel 2013-2014 de l'intensité du travail mené et revient sur les dossiers phares du Mouvement Hlm : Pacte d'objectifs et de moyens, simplification normative, réhabilitation énergétique, rénovation urbaine, réforme des attributions, emplois d'avenir...

Lire l'article

"L'année 2013 et les premiers mois de 2014 ont été des mois d'âpres négociations avec l'Etat", résume Jean-Louis Dumont, président de l'Union sociale pour l'habitat, pour introduire le bilan d'activité 2013-2014. La période se caractérise, en effet, par une densité importante d'actions en direction des pouvoirs publics dont le résultat le plus emblématique reste la signature du Pacte d'objectifs et de moyens, le 8 juillet 2013. Ce dernier fait d'ailleurs l'objet d'un éclairage particulier sur trois des dimensions qui le constituent : construire, améliorer, mutualiser.

L'année 2014 est une année d'élections, avec un fort renouvellement des élus locaux, et l'Union sociale pour l'habitat a du redoubler de pédagogie et de conviction à l'égard des nouveaux élus. "C'est une mission essentielle, car ils sont détenteurs d'un certain nombre de clés, notamment en matière de foncier et d'urbanisme", déclare Frédéric Paul, délégué général de l'Union sociale pour l'habitat.

L'Union a également mené de nombreux travaux avec les parlementaires sur des projets de loi structurants pour l'activité du Mouvement Hlm. Marianne Louis, secrétaire générale de l'Union sociale pour l'habitat, note ainsi les auditions réalisées dans le cadre de la loi Alur et le positionnement de l'Union sociale pour l'habitat sur 70 propositions d'amendements."L'Union a été très présente dans le débat et l'on peut remercier les parlementaires de la majorité et de l'opposition qui nous ont auditionnés et ont parfois fait évoluer le point de vue des assemblées."

Mener à bien sa mission de service d'intérêt général, l'Union l'a aussi fait sur le front commun du choc de simplification pour atteindre l'objectif de 500 000 constructions par an fixé par l'Etat, dont 120000 logements sociaux. Cette demande de mise à plat normative a été exprimée de concert avec 7 autres organisations professionnelles en novembre 2013.

Alors que, dans les quartiers, les conséquences de la crise économique et de la paupérisation sont toujours aussi prégnantes, l'activité de l'Union s'est également centrée sur la poursuite de l'intégration sociale et urbaine des quartiers Hlm. Pour répondre à des besoins de plus en plus divers, le Mouvement Hlm a poursuivi 3 objectifs pour sa politique sociale : la mise en place de la gestion partagée de la demande dans tous les territoires pour aboutir au dossier unique du demandeur; le renforcement des partenariats pour l'accès et le maintien dans le logement des ménages en difficulté; la prise en compte des besoins générationnels.

Le rapport annuel offre aussi des détails sur le plan de communication mis en place autour des élections municipales qui a vu l'édition d'un guide synthétique à l'usage des élus municipaux "12 questions que se posent les maires", mais aussi la création des Rendez-vous d'Actualités habitat, dispositifs de rencontre organisées sous forme de petits-déjeuners débats, la réalisation d'un film d'animation de 3 minutes pour bien comprendre la genèse d'un programme Hlm et enfin la publication d'un manifeste européen.

Enfin qu'est une élection sinon l'expression de la ligne programmatique choisie par nos concitoyens ? C'est donc aussi auprès d'eux que nous devons faire la pédagogie de nos missions. Pour la deuxième année consécutive, la Semaine nationale des Hlm a été le cadre de cet exercice. 224 organismes et associations régionales ont rivalisé d'inventivité autour du fil rouge "Construire l'avenir".

Le document est consultable dans sa version PDF dans le Centre de ressources.