L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

90 ans d’architecture humaine, une vision des Hlm mise en lumière par le duo d’artistes Pascal Colrat et Mélina Faget

Pascal Colrat et Mélina Faget, duo d’artistes, ont signé l’affiche de la 7ème édition de la Semaine de l’innovation Hlm. Pourquoi ce visuel ? Quelles étaient leurs sources d’inspiration ? Pascal Colrat nous dit tout de cette nouvelle création.

Lire l'article

Qu’est-ce qui vous motive en tant qu’artiste dans ce partenariat avec l’Union sociale pour l’habitat ?

Pascal Colrat : Je considère que le logement social est un mode fondamental d’attribution de logement. Il permet à de nombreuses personnes d’accéder à un toit. Sans ce modèle là, ce serait évidemment beaucoup plus difficile. Pour moi, les Hlm sont un acquis social à défendre absolument. Je suis moi-même concerné puisque mon atelier est un atelier-logement Hlm, géré par un bailleur social. L’immeuble est uniquement composé d’ateliers d’artiste. Si je n’avais pas ce lieu de travail, je ne pourrais pas exercer mon métier. C’est un exemple concret de l’indispensable nécessité des Hlm. La dimension sociale est donc très importante à mes yeux.

Semaine_de_l_innovation_Hlm

 

« 90 ans d’architecture humaine », qu’est-ce que cela vous évoque ?

P. Colrat : C’est un très bel anniversaire ! Cela évoque un travail de longue haleine et plutôt très bien réussi. J’ai été très surpris d’apprendre que les Hlm existaient depuis si longtemps ! Ils m’évoquaient, comme pour beaucoup de gens, les barres d’immeubles des années 1960-1970. C’est lorsque j’ai commencé mes recherches, notamment en visitant le musée virtuel du logement social, que j’ai découvert tout le passé des Hlm. J’ai été fasciné par cet immense patrimoine historique et architectural. Les premières esquisses réalisées pour cette 7ème édition partaient d’ailleurs de certaines images d’archive. Ce foisonnement d’histoires a nourri ma création pour cette affiche.

Quelle a été votre source d’inspiration pour cette affiche ?

P.Colrat : Je voulais avant tout parler de l’humain. Mais on pouvait difficilement photographier un visage. On aurait alors arrêté l’idée de l’humain à une femme, un homme, un jeune ou un vieux. Il nous fallait une solution pour évoquer l’humain sans tomber dans un cliché. Les mains représentent l’humain de la façon la plus poétique possible. Il y a l’idée de la construction, de la manipulation...  C’est par les mains que nous construisons mais c’est également par elles que nous tenons la clé du logement. C’est un organe commun, peu importe l’origine géographique, ethnique, l’âge, le sexe…  Par ailleurs, je voulais évoquer l’idée de la multitude des matériaux utilisés dans la construction des Hlm (comme le bois ou la brique par exemple) à travers la texture des différents fils élastiques. Ces fils évoquent également, le jeu, celui des élastiques que nous connaissons tous. Les couleurs, l’esprit festif, le côté ludique renvoient à ce bel anniversaire. Un anniversaire c’est à la fois un moment de constat et un moment ouvert sur l’avenir. Je voulais donc une affiche ludique et poétique, douce et généreuse.

Comment construisez-vous un visuel ? Comment pensez-vous l’art ?

P. Colrat : Dans une affiche, que ce soit pour le secteur Hlm, le théâtre ou toute autre commande, tout est fait en réel. C’est la particularité de ma démarche artistique. Il n’y a pas de montage Photoshop. Dans le cas de l’affiche de la Semaine de l’innovation Hlm, il s’agit d’une vraie prise de vue, avec de vraies mains et de vrais fils entre les doigts. Il y a ensuite un véritable travail photographique réalisé en Studio. Ce que j’aime dans une affiche, c’est qu’on y découvre chaque fois de nouveaux détails. On prend alors plaisir à l’utiliser, à la voir quotidiennement. Une bonne affiche, c’est pour moi une affiche dans laquelle les gens peuvent se projeter. On peut voir beaucoup de choses à travers ces deux mains. C’est une affiche polysémique. On y retrouve à la fois l’idée des 90 ans, de l’ouverture, du travail et du jeu ludique. Un anniversaire c’est positif ! Avec des images d’archives, on aurait valorisé le passé. Or avec un anniversaire, on pense aux années passées mais surtout à celles à venir.

En quoi le logement social est-il une source d’inspiration artistique ?

P. Colrat : Je travaille beaucoup pour le théâtre, le monde culturel, et recevoir une commande de dimension sociale, c’est forcément passionnant ! C’est une respiration artistique, une ouverture sur un autre domaine qui m’est vraiment agréable. Le logement social est un sujet très motivant, à la fois noble et profondément respectueux. Je m’y intéresse de plus en plus. C’est la troisième fois que je contribue à la Semaine de l’innovation Hlm. Elle fait d’ailleurs partie des moments forts de mon année de création. C’est un plaisir de collaborer à cet évènement aux cotés de l’Union sociale pour l’habitat.