L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Allemagne : offensive en faveur du logement AH

Lire l'article

Offensive générale en faveur du logement outre-Rhin : à l’occasion du Sommet du logement du gouvernement fédéral allemand, à Berlin, en septembre dernier, l’État, les Länder et les communes ont pris un ensemble de mesures pour répondre aux besoins en logement abordable. Trois axes ont été présentés par le gouvernement : impulser les investissements dans la construction de logements ; assurer l’accessibilité financière des logements ; abaisser les coûts de construction.

Au moins 5 milliards d’euros seront débloqués par l’État fédéral entre 2018 et 2021. Cumulé aux moyens financiers des Länder et des communes, cet investissement devrait permettre la construction de 100 000 logements sociaux. À cette fin, le gouvernement fédéral prévoit de céder aux communes des terrains du domaine à des conditions avantageuses.

À contre-courant du choix français, l’État fédéral relance l’accession sociale à la propriété : il débloquera 2,7 milliards d’euros pour l’APL accession. L’accession à la propriété bénéficiera également de subventions des Länder et de mesures complémentaires des communes.

L’État allemand annonce également son intention de construire des logements abordables pour les employés des secteurs public et privé. Une mesure fiscale d’amortissement est attendue pour favoriser la construction de logements locatifs par l’État, les Länder et les communes.

Désireux d’élaborer une stratégie d’efficacité énergétique à long terme, l’État va proposer une loi sur l’énergie des bâtiments. Elle regroupera plusieurs textes existants sur les économies d’énergie, la chaleur et les énergies renouvelables, dont l’emploi sera développé dans la construction. Les mesures d’efficacité énergétique pertinentes seront reconduites dans le cadre du programme de rénovation CO2 des bâtiments.

Un budget record de 790 millions d’euros est attribué pour la promotion du développement des centres-villes. 75 millions d’euros permettront d’aménager les logements des seniors et 65 millions d’euros sont destinés à la protection anti-intrusion.

Les autres mesures annoncées incluent le recours à la numérisation, la promotion de la construction en série et modulaire, le développement de techniques de construction moins coûteuses et la création d’un organisme indépendant chargé d’évaluer la pertinence économique des nouvelles normes. Le Code de la construction devrait également être simplifié.