L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Coop’IB, une bannière commune à trois bailleurs AH

Lire l'article

Habitués à collaborer depuis plus de dix ans sur les quartiers en renouvellement urbain de La Reynerie et Bellefontaine à Toulouse, le Groupe des Chalets, Patrimoine SA et Toulouse Métropole Habitat persistent et signent dans leur volonté de travailler ensemble en créant Coop’IB (Coopération inter-bailleurs). Une identité commune qui ne correspond en aucune façon à une alliance juridique, mais qui traduit "une volonté commune aux trois signataires de continuer à mener ensemble, sous une même bannière, des actions collectives au bénéfice de ces quartiers et de leurs habitants, sans nous mettre en avant individuellement", explique Jean-Paul Coltat, directeur général du groupe Les Chalets. "Ce partenariat nous apporte plus de force et plus de visibilité et génère un véritable effet de levier pour consolider le soutien apporté aux habitants. En travaillant conjointement, nous avons des moyens plus importants et nous souhaitons multiplier les occasions de coopérer dans les quartiers, avec l’envie que demain, l’entité devienne une vraie structure de soutien aux habitants", poursuit Pascal Barbottin, directeur général de Patrimoine SA. "Coop’IB peut permettre de faciliter les relations avec les locataires et acteurs du quartier, de partager des expériences qui ont fait leurs preuves mais aussi de clarifier les relations avec les partenaires (la Ville, Toulouse Métropole et les services de l’État)", relève Luc Laventure, directeur général de Toulouse Métropole Habitat.

'

Dans le cadre du projet « Déchet’n’toi », piloté par Coop’IB et mis en oeuvre par Reynerie Services, une bande dessinée sur le thème des déchets, réalisée par le dessinateur Ström, est en cours d’élaboration. © Ström

Derrière ces ambitions, des objectifs clairement affirmés sont assignés à Coop’IB, à savoir, renforcer les liens avec les habitants dans certains contextes d’intranquillité résidentielle ; développer des espaces de vie collective pour favoriser la convivialité ; transmettre une nouvelle image des quartiers Reynerie et Bellefontaine ; impliquer tous les acteurs autour d’un même projet, pérenne et à forte valeur ajoutée sur ces territoires. Des objectifs atteignables, comme l’illustrent les actions déjà conduites depuis avril 2017 par les trois co-fondateurs de Coop’IB, en lien avec des acteurs associatifs coordonnés afin de retisser le lien social et de permettre aux locataires de se réapproprier leurs espaces de vie. Parmi les actions conduites, on peut citer l’opération "Un jour, une action", qui a proposé des petits déjeuners organisés par chacun des bailleurs, des ateliers et animations au profit des femmes et mamans mais aussi des enfants, des recueils de la parole ; le projet Déchet’n’toi, mais aussi le financement de l’association "Parle avec Elles", visant à favoriser la valorisation des femmes des quartiers ; le service "L’écrivain public", proposé par la régie de quartier Reynerie ou l’APSEM emploi formation, qui forme les migrants avec des résultats probants. Des projets initiés en 2017 qui vont se poursuivre en 2018. D’autres projets en cours de conception vont voir le jour, tels le projet VRAC qui met à disposition des habitants des produits secs ou bio à prix réduits ; "Animons Bellefont", dans la continuité du projet "Un jour, une action", avec au programme des olympiades, un café des habitants pour favoriser les échanges entre résidents et les sensibiliser aux actions citoyennes ; le "projet nature et santé" ; mais aussi des projets culturels, notamment celui organisé autour des Fables de La Fontaine avec plusieurs ateliers (théâtre, réécriture, décors et costumes, photos et vidéos). 360 000 euros devraient être mobilisés en 2018 par les trois bailleurs pour conduire ces actions.