L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

De la rue au logement AH

Lire l'article

En 2017, en partenariat avec le Caps (Comité d’action et de promotion sociale), Habitat 76 a répondu à l’appel à projets “10 000 logements accompagnés”, avec pour objectif de permettre l’accès à un logement sur le territoire de la métropole rouennaise à des personnes sans domicile. À cette fin, depuis le mois de septembre de la même année, l’OPH a mis à la disposition du Caps cinq logements – deux autres devraient suivre – au bénéfice de personnes seules ou en couple, repérées dans le cadre du Plan grand froid ou proposé par un service ou une unité d’accompagnement local qui œuvre auprès de ces publics.

Pour mener à bien “cette expérience solidaire nouvelle, l’OPH développe de nouvelles collaborations avec les associations de terrain”, explique Pascal Martin, président du Conseil départemental de la Seine-Maritime. “Nous mettons en œuvre une gestion spécifique, avec une sensibilisation particulière des personnels de proximité à l’écoute de ce nouveau public, pour lui permettre de bien s’intégrer, et la mise en place d’un référent et d’une veille permanente”, poursuit Florence Poupardin, responsable de la coordination sociale. En complément, deux travailleurs sociaux du Caps sont mobilisés pour traiter les questions du quotidien. Coût du projet : près de 400 000 euros sur trois ans dont 81 000 euros de fonds propres d’Habitat 76.

À terme, l’objectif est d’obtenir un bail pérenne. Mais “le logement est un point de départ. La mobilisation des acteurs vise à mettre en œuvre les conditions d’une insertion durable : réappropriation des démarches administratives, apprentissage des droits et devoirs d’un locataire, gestion budgétaire, relais vers les dispositifs sociaux, aide à l’insertion professionnelle”, ajoute Florence Poupardin.