L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Denis Rambaud : "Accompagner la déclinaison territoriale des textes de loi"

Avec l'expertise des Hlm sur la gestion partagée des fichiers, Denis Rambaud, président de la FNAR, souligne la pertinence d'un accompagnement des EPCI par les bailleurs sociaux et rappelle l'implication des associations régionales dans la déclinaison territoriale des évolutions réglementaires.

Lire l'article

La loi Alur confie aux EPCI dotés d'un PLH approuvé une mission d'organisation de la gestion partagée. Comment préparer cette évolution du processus ?

Denis Rambaud : Depuis deux ans, la question des attributions des logements sociaux est au cœur de bien des débats. L'Union est pleinement engagée dans cette dynamique, et les bailleurs Hlm sont force de proposition et d'expertise pour les EPCI, notamment grâce aux expériences menées de fichiers partagés dans près de 30 % du territoire.

Les lois Alur, Maptam et Lamy créent-elles les conditions pour mettre en cohérence production d'offre sociale, politiques de loyer, et politiques d'attribution ?

D. R. : Ces nouveaux dispositifs vont dans la bonne direction. Définir les enjeux des contrats de ville à l'échelle des quartiers et mobiliser moyens et énergies à l'échelle de l'intercommunalité est plus cohérent et pertinent. La profondeur de la crise, l'augmentation de la précarité imposent de telles mesures, mais il ne faut pas en attendre des miracles pour autant. Autre défi : élaborer des réponses adaptées aux spécificités des territoires concernés.

Comment la FNAR et les associations régionales accompagnent-elles le déploiement de ces textes ?

D. R. : La FNAR et les associations régionales sont porteuses au sein de l'Union de la question territoriale. Au plan local, un travail adapté à chaque territoire est produit par les collectifs des organismes. Basés sur les expériences menées avec succès, des plans d'actions sont proposés aux collectivités locales et aux services de l'État. Au plan national, la FNAR accompagne la mise en œuvre de ces plans d'actions et se mobilise dans la création du GIP-SNE et du Club des gestionnaires des fichiers partagés.

Cette interview est extraite du Rapport annuel 2014-2015 de l'Union sociale pour l'habitat.