L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Des habitants formés aux risques d'incendies via la réalité virutuelle AH

Lire l'article
'

Une expérience virtuelle pour devenir le héros de la prévention des incendies domestiques. © USH

Une vingtaine d’habitants, de 10 à 75 ans, ont testé le 18 juin, dans les locaux de Seine-Saint-Denis Habitat, le casque de réalité virtuelle développé par la société Tkorp, spécialiste de la création d’expériences virtuelles sur-mesure. L’OPH lui a passé commande pour modéliser des éléments de son patrimoine (appartement, cage d’escalier, hall...) et coller au vécu des locataires afin de les immerger dans des situations réelles de manière ludique. Quinze ateliers installés en plein air suivront cette première séance-test.

Trois scénarios sont proposés dans les casques. Le scénario "Prévention" permet aux locataires d’identifier l’encombrement du balcon comme une pratique risquée, autant que de laisser griller une cigarette dans son cendrier, faire sécher son linge sur un radiateur ou placer des multiprises les unes sur les autres… Les scénarios "Évacuation" et "Confinement" placent le locataire dans une situation de départ de feu. Pas d’images catastrophes et on ne meurt jamais à la fin. Au pire, si on est trop lent à réagir, une voix nous indique les pièges à côté desquels on est passé.

Après deux drames survenus pendant l’hiver 2018-2019, Seine-Saint-Denis Habitat avait déjà engagé des actions de prévention incendie. L’Office avait commencé par poser des affiches et des autocollants, du type "en cas d’incendie, ne prenez pas l’ascenseur", puis distribué aux locataires un guide de 20 pages. En mars 2019, il lançait son "cofimobile" aux pieds des immeubles, sur 24 sites. Dans ce camion itinérant, un ancien pompier accueillait entre six et huit locataires de plus de 11 ans pour une formation théorique et pratique de 45 minutes. 900 locataires avaient déjà avec lui appris "les gestes qui peuvent sauver la vie".